Ensemble de billes magnétiques attaché à des molécules d'ADN dans un système de pince magnétique
Ensemble de billes magnétiques attaché à des molécules d'ADN dans un système de pince magnétique
Ensemble de billes magnétiques attaché à des molécules d'ADN dans un système de pince magnétique - FX Lyonnet du Moutier
Ensemble de billes magnétiques attaché à des molécules d'ADN dans un système de pince magnétique - FX Lyonnet du Moutier
Ensemble de billes magnétiques attaché à des molécules d'ADN dans un système de pince magnétique - FX Lyonnet du Moutier
Publicité
Résumé

Discrimination de séquences génétiques par empreinte minimale sur pince magnétique par François Xavier Lyonnet du Moutier

En savoir plus

François-Xavier Lyonnet du Moutier est en troisème année de thèse CIFRE à l'ENS de Paris dans le Laboratoire de Physique Statistique, Équipe Molécule unique, en partenariat avec la startup Depixus er en co-direction avec l'Institut de Biologie de l'ENS, Équipe Dyogen.

L'équipe "Molécule unique" du Laboratoire de Physique statistique de l'ENS et la startup Depixus travaillent depuis plusieurs années en collaboration pour le développement d'une nouvelle méthode de séquencage sur molécule unique, utilisant le système de pince magnétique développé au laboratoire.

Publicité

La conception de cette méthode nécessite d'inventer un ensemble de nouveaux outils pour étudier les données issues de l'instrument. C'est dans ce cadre qu'intervient le travail de thèse de François-Xavier. Il développe une approche pour identifier des fragments d'ADN avant d'en avoir la séquence totale.

C'est comme retrouver une page dans un livre de poche de plusieurs millions de feuilles en se basant sur quelques mots qu''on aurait retenus.