Terrain de football
Terrain de football
Terrain de football ©AFP - Gérard Houin / BELGA MAG / BELGA
Terrain de football ©AFP - Gérard Houin / BELGA MAG / BELGA
Terrain de football ©AFP - Gérard Houin / BELGA MAG / BELGA
Publicité
Résumé

.

En savoir plus

Le reportage "Surface de réparation" paru dans le dernier numéro du magazine Les Inrocks s’intéresse à un club de foot de la banlieue napolitaine, "l’Afro Napoli" connu pour faire jouer de nombreux réfugiés. Le reportage signé Julien Rebucci raconte le parcours de quelques jeunes réfugiés qui ont trouvé, à leur arrivée à Naples, un club pas comme les autres. Le jeune Kabine, malien de 17 ans qui fait désormais partie de l’équipe, explique qu’il a quitté sa famille pour tenter de réaliser son rêve : devenir footballeur professionnel. "J’ai traversé le Mali, l’Algérie et enfin la Lybie. Puis j’ai pris un bateau pour rejoindre l’Italie. C’était un Zodiac, nous étions 128 dessus. Même à mon pire ennemi je ne souhaite pas cela", raconte-t-il. D’après ce reportage, "L’Afro Napoli", dont le credo est : "Le football hait le racisme", est devenu au fil des années un levier d’intégration, alors que la crise des réfugiés paralyse l’Union Européenne. Le club a gravi petit à petit les échelons du football italien et évolue en Promozione (la sixième division nationale, l’équivalent de la division d’honneur en France). Il a été, par ailleurs, l’objet d’un film, "Loro di Napolini" de Pierfrancesco Li Donni. On apprend encore en lisant ces pages, qu’à Naples, le club est révéré dans les quelques deux cents centres d’accueil de la province. Son directeur technique, Guido Boldoni livre son témoignage : "Je les vois le visage fermé, hésitants à se livrer. Mais quand ils mettent un pied sur le rectangle vert, ils oublient tout ce qu’ils ont vécu auparavant. Ils peuvent enfin réaliser leur rêve, celui de jouer au foot. Pour moi subsiste-là le véritable sens du mot « intégration ".

Références

L'équipe

Dani Legras
Production