Publicité
En savoir plus
Graffiti de Berlusconi, à  Merano en Italie
Graffiti de Berlusconi, à Merano en Italie
- Southtyrolean

Silvio Berlusconi doit démissionner ce samedi. Après Georges Papandreou, il est une nouvelle victime de la crise de la zone Euro. C’est un moment important pour l’Europe et une page d’un quart de siècle marqué par le Cavaliere qui se tourne. Alors que les données fondamentales de l’économie italienne, par son épargne et une certaine compétitivité, notamment, semblaient protéger le pays, son déficit étant causé par sa dette, par le phénomène de contagion qui a touché la Grèce bien plus endettée et dans une situation bien plus critique, l’Italie est à son tour atteinte par la crise de confiance.

En compagnie de l’économiste, Agnès Benassy-Quéré et du journaliste, Cesare Martinetti, Jean-Marie Colombani et Jean-Claude Casanova s’interrogent sur la situation financière et politique de l’Italie.

Publicité

Agnès Bénassy-Quéré , Directrice du CEPII. Elle est également Professeur à l'Université Paris-Ouest Nanterre et Professeur chargé de cours à l'Ecole polytechnique. Elle est membre de la Commission Économique de la Nation, du Cercle des économistes et du "ECB Shadow Council.Et avec Cesare Martinetti , Directeur adjoint de La Stampa et collaborateur de Slate.fr

Références

L'équipe

Moneghetti Merryl
Moneghetti Merryl
Merryl Moneghetti
Collaboration
Brigitte Bouvier
Réalisation