Marcel Proust au jardin des Tuileries ©Getty - Collection privée, Fine Art Images/Heritage Images
Marcel Proust au jardin des Tuileries ©Getty - Collection privée, Fine Art Images/Heritage Images
Marcel Proust au jardin des Tuileries ©Getty - Collection privée, Fine Art Images/Heritage Images
Publicité
Résumé

Une émission entièrement consacrée à l’œuvre de Marcel Proust et à l’actualité proustienne. Entre les 150 ans de sa naissance et peu de temps avant le centenaire de la mort de l’auteur de "À la recherche du temps perdu" que nous allons évoquer aujourd'hui.

avec :

Laure Hillerin (Historienne, romancière.), Michel Erman (Philosophe et professeur de linguistique à l'université de Bourgogne), Stéphane Heuet (Scénariste, illustrateur.).

En savoir plus

La ligne claire au service de "À la recherche du temps perdu"

Stéphane Heuet, scénariste et illustrateur, a commencé en 1998 la publication des adaptations de Proust en bandes dessinées aux éditions Delcourt.

Il faut que les bulles, la voix off aussi bien que le dessin, tout cela soit cohérent. J'aurais pu être plus créatif, m'affranchir un peu du texte, mais j'ai préféré le respecter. C'est dans cet état-là que "La Recherche" m'a transportée, pourquoi aurais-je changé ? Stéphane Heuet

Publicité

Comme une amitié avec Proust

Michel Erman évoque les raisons de la fascination pour À la recherche du temps perdu ; œuvre sur "la vie qui se cherche avec ses incohérences, ses doutes et surtout ses malheurs".

Pour moi, c'est un remède ; Proust est quelqu'un qui aide à vivre, avec ce mélange d'humour et de tragique. Laure Hillerin

Une grande œuvre a besoin de médiation, alors il y a les critiques qui sont des médiateurs, la presse également, Céleste Albaret a été une médiation. Elle raconte la vie quotidienne et dans la vie quotidienne, il y a la vie de l'écrivain à l'œuvre. (...) À l'écouter, on se dit que le temps est irréversible, mais pas irrémédiable. Elle a donné une impulsion à ce roman qui est un roman d'un anti-destin. (...) "La recherche" présente la vie à la fois comme une existence et une pensée. C'est le roman de la contingence. Michel Erman

1h 48
30 min

Un caillou dans les poches

Entre 1914 et 1922, Céleste Albaret s’occupe de Marcel Proust. Originaire d’Auxillac en Lozère, mariée avec le chauffeur de taxi dont Proust utilisait les services, elle devient la gouvernante, l’aide de camp, pour ainsi dire de Marcel Proust – après la Seconde Guerre mondiale, alors que la renommée de Proust et de À la Recherche du temps perdu devient immense, Céleste Albaret confie ses souvenirs à des journalistes et des proustiens à plusieurs reprises. En 1973, à l’âge de 82 ans, elle décide de confier ses souvenirs au journaliste Georges Belmont, qui enregistre puis transcrit près de 50 heures d’entretien avec Céleste Albaret. Ce livre de souvenirs, intitulé Monsieur Proust, paraît à présent en livre audio aux éditions Écoutez Lire, lu par Lara Suyeux.

Portrait de Céleste Albaret, juin 1971
Portrait de Céleste Albaret, juin 1971
© Getty - Nicole Prayer / Gamma-Rapho
À réécouter : Les nuits et les jours
1h 49

Écoutez et abonnez-vous à la collection d’émissions consacrée à Marcel Proust pour (re)découvrir cette figure centrale de la littérature française, à travers l’économie, la gastronomie, le cinéma, la philosophie ou la médecine dans "Proust, le podcast".