2 moyens sont validés scientifiquement : le préservatif et la vasectomie pour laquelle les demandes ont été multipliées par 10 en 10 ans -Antoine Faix, urologue ©Getty - Peter Dazeley
2 moyens sont validés scientifiquement : le préservatif et la vasectomie pour laquelle les demandes ont été multipliées par 10 en 10 ans -Antoine Faix, urologue ©Getty - Peter Dazeley
2 moyens sont validés scientifiquement : le préservatif et la vasectomie pour laquelle les demandes ont été multipliées par 10 en 10 ans -Antoine Faix, urologue ©Getty - Peter Dazeley
Publicité
Résumé

Les différentes méthodes de contraception masculine ont du mal à se généraliser, notamment en France. Quelles sont-elles ? Retour sur les voies de développement possibles.

En savoir plus

En matière de contraceptifs et de santé sexuelle, on est loin d’une égalité homme-femme. Alors, faut-il généraliser la contraception masculine ?

En 55 ans, depuis l’avènement de la pilule avec la loi Neuwirth, nous avons vu d’immenses progrès dans le domaine de la fertilité. Pour la gente féminine : stérilet, implant, anneau vaginal. Mais pour la gente masculine, on ne peut pas en dire autant. Pourtant, le désir de certains hommes de contrôler leur fertilité ne date pas d’hier, et les méthodes contraceptives féminines présentent aussi des limites. Le futur de la contraception pourrait-il être plus masculin ?

Publicité

Contraception masculine : la bourse ou la vie ?

Nous avons le plaisir de recevoir Jeanne Perrin, professeure de biologie et médecine de la reproduction du développement au CHU de Marseille, qui participe à l’enseignement de la contraception masculine au sein de la Société d’andrologie de langue française (SALF) et Jean-Claude Soufir, médecin à l’hôpital Cochin à Paris et ancien responsable de l’unité d’andrologie de l’hôpital Bicêtre.

Le reportage du jour

Rencontre avec Léo Darnon, créateur du compte Instagram “les_couilles_hot", un compte dédié à l’information concernant la contraception thermique avec un anneau contraceptif. En quoi consiste cette approche et quelles futures études scientifiques doivent être réalisées pour qu’elle puisse devenir une pratique de routine ? Par Antoine Beauchamp :

LA_SCIENCE_CQFD - Reportage

7 min

Les références documentaires

Retrouvez le thread de l’émission du jour sur le fil twitter de La Science, CQFD.

Journée mondiale de la contraception (le 26 septembre)

Contraception masculine : les femmes hésitent à laisser les hommes prendre la main (Libération, août 2022)

Appel à développer la contraception masculine : arrêtez de vous dorer la pilule ! (Libération, août 2022)

Contraception masculine : la France est complètement à la bourse (Libération, août 2022)

Semence-fiction. Contraception masculine : la science progresse dans tous les sens (Libération, août 2022)

Contraception masculine : un parcours (encore) semé d’embûches (Usbek & Rica, juillet 2022)

59 min

Une pilule contraceptive masculine, sans effets secondaires, bientôt sur le marché ? (Usbek & Rica, mars 2022)

Contraception masculine : pourquoi la pilule ne passe-t-elle (toujours) pas pour les hommes ? (Franceinfo, janvier 2022)

Contraception masculine : “Il n’y a aucune raison pour que cette charge repose uniquement sur ma copine” (Le Monde, 2021)

Le futur de la contraception sera-t-il (un peu plus) masculin ? (Usbek & Rica, 2021)

Contraception : le pendant masculin à la traîne (Libération, 2019)

Contraception masculine : quelles sont les méthodes disponibles en France ? (Le Monde, 2018)

La contraception masculine, c’est pour quand ? (Usbek & Rica, 2017)

Pilule : un risque enfin mesuré (Libération, 2013)

Les références musicales

Le titre du jour : I just want to make love to you par Etta James

Le générique de début : Goca dünya par Altin Gun

Le générique de fin : Pingpxng par Yin Yin

Références

L'équipe

Natacha Triou
Natacha Triou
Natacha Triou
Production
Eve Etienne
Collaboration
Céline Loozen
Collaboration
Olivier Bétard
Réalisation
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Antoine Beauchamp
Production déléguée
Natacha Demoule
Stagiaire