Amazone, un géant dans la selva : épisode 1/5 du podcast Chansons d'eau douce

Image d'archive tirée du livret de la compilation "Jambú".
Image d'archive tirée du livret de la compilation "Jambú". - Analog Africa
Image d'archive tirée du livret de la compilation "Jambú". - Analog Africa
Image d'archive tirée du livret de la compilation "Jambú". - Analog Africa
Publicité

Pour ce premier bain dans ses chansons d'eau douce, Simon Rico nous fait sillonner à travers les méandres de l’Amazone, le plus grand fleuve au monde. Au cours de ce voyage, nous goûterons aux innombrables influences qui ont inondé les cultures de ces terres d'Amérique latine.

Fleuve de la démesure, l’Amazone traverse l’Amérique du Sud sur près de 7000 kilomètres, des sommets andins du Pérou jusqu’au littoral brésilien qui s’ouvre sur l’Atlantique. Tout au long de cet immense parcours, il va même changer plusieurs fois de nom. Ses puissantes eaux croisent des trésors incas, de grands ports isolés au milieu de la jungle, des chercheurs d’or et des créatures magiques. Des Amérindiens, des Caboclos, des colons blancs et des Noirs marrons habitent ses rives, parlant espagnol, portugais et même parfois portugnol. Des populations métissées qui vibrent au son de la cumbia selvatica, du boi-bumba, du carimbo et de la tecnobrega. 

Pour aller plus loin

  • A écouter :

- Coffret 2 CD Le chant des fleuves - L'Amazone, Accords croisés, 2019 

Publicité

- Jambú E Os Míticos Sons Da Amazônia 1974-1986, Analog Africa, 2019 

- The Roots Of Chicha (Psychedelic Cumbias From Peru), Barbès Records, 2007 

  • A lire :

- Alain Gheerbrant, L'Amazone, un géant blessé, Éditions Gallimard, 1988 

- François-Michel Le Tourneau, L’Amazonie. Histoire, géographie, environnement, Éditions CNRS, 2019 

Playlist des titres entendus

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Nom des titres

  • Bete Sá : Amazonas 
  • Sebastião Rocha : Águas dos Amazonas 
  • Yma Sumac : Goomba Boomba 
  • Juaneco y su Combo : Selva, Selva 
  • Ranil y su conjunto : Mi querido Ucayali 
  • Los Wemblers de Iquitos : La Danza del Petrolero 
  • Los Mirlos : Sonido Amazonico 
  • Pedro Bernal Mendez : Mariquinha 
  • Nana Vasconcelos : Um dia no Amazonas 
  • Carrapicho : Tic Tic Tac 
  • Arthur Verocai : Caboclo 
  • Mestre Cupijó : Farol de Marajó 
  • Os Muiraquitãns : Misturada 
  • Gang Do Eletro : Diabinhos Digitais 

L'équipe