Briser le silence, chanter le(s) sexe(s) : épisode 1/5 du podcast Faire tomber les genres : des libérations sexuelles en musique

The teaches of peaches - Peaches
The teaches of peaches - Peaches - Crédits : XL Recordings
The teaches of peaches - Peaches - Crédits : XL Recordings
The teaches of peaches - Peaches - Crédits : XL Recordings
Publicité

Tout l’été sur France Culture, pour ces 8 semaines de séries musicales, un thème : faire tomber les murs. Cette semaine, pour ouvrir le bal, nous allons faire tomber les murs du genre.

Le genre, rappelons-le, n’est pas une théorie. On l’appelle aussi le sexe social. Interroger le genre, questionner ses normes et ses corps a bouleversé toute la société. Puisque la musique est un formidable thermomètre de l’évolution des mentalités, écoutons ces vibrations et ces mutations. 

Comment de nouvelles représentations sexuées se sont jouées en musique et par la musique ?

Publicité

Faire tomber les barrières homme-femmes, chanter les nouvelles identités sexuelles : le répertoire contemporain montre que les artistes ont accompagné - voire incarné - nos changements de mœurs. 

Jusqu’à vendredi, explorons la grande mobilité du symbolisme genré et son immense inventivité sonore.

Chanter le(s) sexe(s)

Mais avant de déstabiliser les polarités traditionnelles il fallait déjà faire tomber un premier tabou : le sexuel. 

La révolution charnelle des années 60 s’est aussi faite en musique. Par la chanson, la parole s’est libérée. Dans les années 50, 3% des titres classés dans les charts parlaient de sexe, dans les années 70, ils passent à 40%, en 2009, ils sont 92% à y faire allusion. On assiste à une progressive hypersexualisation des textes et de ses interprètes. Une mutation qui enrichit un catalogue audio d’une grande variété d’érotismes, de pratiques et d’orientations. 

De la pudeur des yé-yés, au disco, jusqu’à la popularisation de l'esthétique SM, quelle est l’histoire musicale de cette nouvelle culture de "l'amour libre" ?

Texte lu : Place à l'Eros ailé ! Lettre à la jeunesse laborieuse (1923) - d'Alexandra Kollantaï

L'équipe