Tony Allen le 11 mars 1988 au Melkweg (salle de concert à Amsterdam) ©Getty - Frans Schellekens
Tony Allen le 11 mars 1988 au Melkweg (salle de concert à Amsterdam) ©Getty - Frans Schellekens
Tony Allen le 11 mars 1988 au Melkweg (salle de concert à Amsterdam) ©Getty - Frans Schellekens
Publicité
Résumé

Pour ce premier itinéraire au pays de la métamorphose, Matteo Caranta nous mène sur les traces du batteur Tony Allen : de sa naissance en 1940 à Lagos au Nigéria jusqu'à sa disparition le 30 avril 2020 à Paris.

En savoir plus

Aujourd’hui, pour entrer dans la métamorphose, Matteo Caranta nous propose de suivre les cheminements arborescents d’un immense artiste, une ombre sur la mesure, un cœur toujours battant et pourtant disparu le 30 avril dernier, le batteur nigérian Tony Allen. De ses débuts à Lagos avec Fela Kuti jusqu’à ses prestigieuses collaborations avec des musiciens comme Damon Albarn (Blur) ou Jeff Mills, le co-inventeur de l’Afrobeat, Tony Allen compose plus qu’il ne frappe sur sa batterie, et distille des rythmes sans jamais s’épuiser. Tour musical de la réinvention perpétuelle.

54 min

Des suggestions pour aller plus loin

- Tony Allen & Hugh Masekela : We’ve Landed.

Publicité

- Un article : What I Learned From Tony Allen.

Playlist des titres entendus

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Nom des titres

  • Tony Allen and Africa 70 : Jealousy 
  • E.T Mensah : Day by Day
  • E.T Mensah and his Tempos : Ghana Freedom 
  • E.T. Mensah and Victor Olaiya : Trumpet Highlife 
  • Bobby Benson : Taxi Driver 
  • Victor Olaiya and his Cool Cats : Cool Cats Invitation 
  • Tony Allen (The Source) : Cool Cats 
  • Fela Kuti : Ololufe Mi  
  • Fela Kuti : Lagos Baby 
  • Fela Kuti : Obe 
  • Fela Kuti and The Koola Lobitos : The 69's Los Angeles Sessions 
  • Fela Kuti : Roforofo Fight 
  • Fela Kuti : Fear Not For Man 
  • Tony Allen (Black Vocies) : Asiko 
  • Sébatien Tellier (Tony Allen) : La Ritournelle
  • Tony Allen (A Tribute to Art) : A Night in Tunisia 
  • James Brown (Star Time) : Funky Drummer 
  • Tony Allen (Home Cooking) : Crazy Afrobeat 
  • Tony Allen (Home Cooking) : Don’t Fight 
  • Blur : Music Is My Radar 
  • The Good, The Bad & The Queen : Merrie Land 
  • Gorillaz feat Tony Allen : How Far ? 
  • Tony Allen & Jeff Mills : The Night Watcher 
Références

L'équipe

Portrait de Mattéo Caranta
Portrait de Mattéo Caranta
Mattéo Caranta
Production
Anne-Laure Chanel
Réalisation