Affiche du film Sweet Sweetback de Melvin Van Peebles (1971)
Affiche du film Sweet Sweetback de Melvin Van Peebles (1971)
Affiche du film Sweet Sweetback de Melvin Van Peebles (1971) ©Getty - John D. Kisch/Separate Cinema Archive
Affiche du film Sweet Sweetback de Melvin Van Peebles (1971) ©Getty - John D. Kisch/Separate Cinema Archive
Affiche du film Sweet Sweetback de Melvin Van Peebles (1971) ©Getty - John D. Kisch/Separate Cinema Archive
Publicité
Résumé

Quel prisonnier n'a jamais rêvé de s'évader ? Aujourd'hui dans la série musicale, honneur au désir d'évasion : faisons tomber les murs !

En savoir plus

"Qui ne s’est jamais laissé enchaîner ne saura jamais ce qu’est la liberté" : c’est sur ces mots de Serge Gainsbourg que Le Blues du Pénitencier se fait aujourd’hui la belle. 

Comment consacrer une série musicale aux prisons sans évoquer ses évadés ? Des tentatives ratées hurlées par AC/DC à une course fatale haletée par Nougaro, de la cavale de Mesrine chantée par Higelin à celle d’El Chapo, parrain de la drogue : faisons enfin tomber les murs de toutes les prisons du monde. 

Publicité

Cavalons avec Melvin Van Peebles, premier réalisateur noir de l’histoire du cinéma américain, qui supplie ses pieds de ne pas le lâcher alors qu’il fuit la police de son pays. Goûtons à la pièce montée des grands jours avec Thomas Fersen et Marie Trintignant, et sirotons un jus de papaye sous un chapeau de paille en bien mauvaise compagnie… Chanter l’évasion n’a jamais été aussi estival ! 

Retrouvez l'intégralité des titres diffusés dans la playlist : 

Références

L'équipe

David Unger
Production
Romain Boulet
Production
Olivier Bétard
Réalisation