The Bee Gees : Barry Gibb, Robin Gibb, Maurice Gibb ©Getty
The Bee Gees : Barry Gibb, Robin Gibb, Maurice Gibb ©Getty
The Bee Gees : Barry Gibb, Robin Gibb, Maurice Gibb ©Getty
Publicité
Résumé

Troisième épisode de notre série "Une Affaire de famille" où l'on écoute comment les liens du sang façonnent la création. Place aujourd'hui aux fratries de garçons. De Touré Kunda aux frères Capuçon en passant par PNL, retour sur quelques grandes histoires de frères musiciens.

En savoir plus

C'est dans le registre de la musique populaire, dans le rock, la pop et le rap notamment que l'on trouve le plus de groupes de frères. Il y a des fratries mises au-devant de la scène dès l'enfance, celles qui ont connu le succès plus tard en unissant leurs forces créatrices et puis celles encore qui se sont divisées en pleine ascension musicale, autant de fratries donc que de compagnonnages musicaux.

Des fratries reines de l'harmonie

Les succès des Bee Gees et des Beach Boys sont liés à leur travail unique basé sur l'écoute et les principes d'harmonie. Les trois frères Gibb des Bee Gees n'ont jamais appris à lire la musique et trouveront toujours les harmonies à l’oreille pour enregistrer leurs voix ensemble, en une seule prise et sur un même micro, une méthode absolument unique dans l’industrie de la musique. Les Beach Boys, quant à eux, doivent beaucoup à Brian Wilson, le frère bassiste, doté de l'oreille absolue (malgré sa surdité partielle). Dès l'adolescence, il a décortiqué les disques du producteur Phil Spector pour reconstituer un mur du son grâce aux harmonies et comprendre les grandes règles de composition. Il pu écrire à son tour et fonder le mythique boys band des années 60 et 70.

Publicité

Pour le meilleur et pour le pire

Il y a les frères oubliés voire trahis comme André Salvador, qui se produisait adolescent avec son frère cadet, Henri avant d'être évincé volontairement du marché de la musique après avoir été repéré. Et puis il y a ceux qui ont fait carrière ensemble et qui y mettront un terme, comme ce fut le cas pour Noël et Liam Gallagher du groupe Oasis qui se fâcheront quelques minutes avant de monter sur scène en 2009 et qui ne reprendront pas la musique ensemble.

Mais heureusement, les histoires de fratries musiciennes ne sont pas toutes tragiques, il y a aussi beaucoup de frères qui se sont portés mutuellement. C'est le cas des frères Ira et Georges Gershwin a qui l'on doit tout le livret de Porgy et Bess. Ou bien, plus récemment, encore, le groupe PNL, composé de deux frères rappeurs dont les titres des albums "Que la famille" (2015) ou "Deux frères" (2019) sonnent sans détour comme des hymnes aux liens du sang et particulièrement aux liens fraternels.

Cette émission a été diffusée pour la première fois en janvier 2022.

Programmation musicale et archives

The Jackson Five, ABC, 1969

Touré Kunda, Utammada, 1979

Jermaine Jackson, I'm my brother's keeper, 1981

The Bee Gees, Massachusetts, 1967

The Beach Boys, God only knows, 1966

Archive : Le parolier Maurice Pon sur Henri et André Salvador au forum des collectionneurs de disques, 1999

André Salvador : La petite fleur fânée, 1957

Ella Fitzgerald, The man I love, composé par George et Ira Gershwin, 1956

Archive : Renaud Capuçon sur la relation avec son frère Gauthier Capuçon dans l'émission Les grands entretiens, France musique, 2016

Renaud et Gauthier Capuçon : Premier mouvement du Double concerto en la mineur op108 de Johannes Brahms, direction Myung Whun Chung, 2007

Oasis, Champagne supernova, 1995

Archive : Liam et Noël Gallagher sur leur rupture, dans le journal du 7/9, France Inter, 2017

Ademo, Animal

N.O.S, Introspection

PNL, au DD, 2019

AC/DC, Shoot to thrill, 1980

Merci à Ingrid Anne Lecointe pour les archives de l'INA et à Emilie Berthod pour la documentation musicale.

Références

L'équipe

Zoé Sfez
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Production
Doria Zénine
Réalisation
Louise André
Réalisation
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Zoé Sfez
Production déléguée
Lou Quevauvillers
Collaboration