France Culture
France Culture
Publicité

Si Yves Citton est l'invité de Sylvain Bourmeau une deuxième fois dans "La suite dans les idées " de cette Saison 2012-2013 pour un nouvel essai qui vient de paraître sous le titre **"Gestes d'humanités : Expérience anthropologique ** **sauvage de nos expériences esthétiques" ** (Armand Colin), ce n'est pas un hasard, mais un geste réfléchi et volontaire de sa part.

Rappelons que** Yves Citton** est "dix-huitiémiste", professeur de littérature à l'Université Stendhal de Grenoble, et co-directeur de la Revue Multitudes.

Publicité

Dans cet essai, Yves Citton fait une proposition conceptuelle de la notion de** "geste** " et nous incite à penser nos relations aux autres différemment, - ce livre est une réflexion sur ce que peut être un "geste".Il différencie le "geste " de l**'"acte** ", - l'acte politique, du geste politique - La dévalorisation et la survalorisation du geste - L'excès de "gestualité".. (par exemple)On s'aperçoit que dans la langue française, le champ lexical correspondant au mot "geste" est assez pauvre. Le verbe "gester " n'existe pas réellement - "gesticule r" a un sens plutôt péjoratif etc.. "faire un geste " (en politique) a encore un autre sens..Cependant tout "geste" dans la vie a un sens propre, que ce soient des gestes corporels ou mentaux, esthétiques ou politiques, ..des "gestes d'humanités ".Il donne aussi l'exemple du geste du musicien, du peintre, de l'écrivain, du geste au théâtre, du geste sportif. Ces gestes "esthétiques" laissent apparaître en transparence la "virtuosité" d'un tel geste...avec une interprétation différente de sens.

Un geste engendre toujours d'autres gestes : on peut parler de "contamination gestuelle", de "mimétisme" aussi, et même de "machinerie gestuelle"..C'est à chacun d'entre nous de repérer ces "gestes" et de les identifier..

Yves Citton
Yves Citton
© Radio France - Geneviève Méric