La télévision montre des images de la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron au Kremlin
La télévision montre des images de la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron au Kremlin
La télévision montre des images de la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron au Kremlin - France InfoTV
La télévision montre des images de la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron au Kremlin - France InfoTV
La télévision montre des images de la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron au Kremlin - France InfoTV
Publicité
Résumé

Aux antipodes de la "géopolitique", la sociologie historique et comparée du politique telle que la pratique Jean-François Bayart permet d'éclairer l'actualité internationale, à commencer par le cas d'école qu'offre la guerre en Ukraine.

avec :

Jean-François Bayart (professeur à l'Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID, Genève)).

En savoir plus

« L’actuelle guerre d’Ukraine est un cas d’école, écrivait ces jours-ci Jean-François Bayart. La nation se forge in vivo sous nos yeux : par exaltation militariste de la grandeur russe à l’initiative de Vladimir Poutine et du patriarcat de Moscou, indifférents aux protestations d’une partie de l’intelligentsia russe ; par dé-russification linguistique et religieuse de l’Ukraine et mobilisation armée de nombre de ses citoyens face à l’envahisseur. Simultanément le système régional d’États-nations se reconfigure : l’Union européenne serre les rangs, l’Allemagne opère une mue diplomatique et stratégique radicale sous la houlette de son nouveau chancelier, la Finlande et la Suède sont tentées de tourner le dos à leur neutralité et caressent l’idée d’adhérer à leur tour à l’OTAN. Vladimir Poutine, meilleur serviteur de la nation ukrainienne et de l’Alliance atlantique – ainsi va l’Histoire, dans sa légendaire ironie. »

Et, pour saisir toute cette ironie et tenter de comprendre ce qui nous arrive, mieux vaut résolument nous détourner de cette « pseudo-science » qu’est aux yeux de Jean-François Bayart la géopolitique pour adopter la perspective qu’il appelle de ses vœux : une sociologie historique et comparée du politique.

Publicité

Et puisque Jean-François Bayart a conçu son ouvrage en procédant par montage, cadrage et décadrage, en référence explicite à la forme cinématographique, et, que par ailleurs, ces premiers terrains de recherche se trouvent sur le continent africain, il sera rejoint en seconde partie par le réalisateur Mohamed Saïd Ouma, qui dirige le festival Africa Documentary, et qui vient de participer au récent programme Afrique documentaire du Cinéma du réel au Centre Pompidou.

Références

L'équipe

Sylvain Bourmeau
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Marie Dalquié
Collaboration