Publicité
En savoir plus

James C. Scott est professeur de science politique et d’anthropologie à l’université Yale aux USA et spécialiste des pays du Nord de l'Asie du Sud-Est. Il est de passage à Paris pour animer un séminaire à l'EHESS.

**James C. Scott ** est aussi membre de l’Académie américaine des arts et des sciences. Il est par ailleurs apiculteur dilettante et possède une petite ferme avec vaches et moutons...

Publicité

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont 3 ont été traduits en français :

- La domination et les arts de la résistance (Amsterdam, janvier 2009)

**- Zomia ou l’art de ne pas être gouverné ** (Seuil, Février 2013),

** - P** etit éloge de l'anarchisme : six fragments sur l'autonomie et la dignité (Editions Lux, novembre 2013.

Il sera plus particulièrement question dans l'émission des deux derniers livres "Zomia " et "Petit éloge de l'anarchisme".

James C. Scott
James C. Scott
© Radio France - SB

1.- Zomia est le nom de cette zone montagneuse du Sud-Est asiatique qui n’apparaît sur aucune carte, où les fugitifs, environ 100 millions d'individus au cours de l'histoire, se sont réfugiés pour échapper au contrôle des gouvernements des plaines. **Une analyse de cette expérience anarchiste des peuples nomades. ** https://www.youtube.com/watch?v=aVwrUsib4vUZomia est un néologisme en langue tibeto-birmane, signifiant : Le peuple à la marge (Zo = périphérie / Mi = peuple) **2.- Petit éloge de l'anarchisme : * ** Loin d’être un manifeste dogmatique, ce Petit éloge de l’anarchisme célèbre la faculté d’exercer son jugement moral et sa créativité en toute liberté.3.- La domination et les arts de la résistance : ** A partir d'enquêtes sur les rapports de classe dans la société paysanne en Malaisie, l'auteur déploie un programme de recherche sur l'expérience politique des groupes dominés. Le constat d'un hiatus entre l'idéologie officielle de domination et le discours caché des dominés montre que derrière le masque de domination couve ce qu'il nomme l'infra-politique des subalternes.L'entretien avec James C. Scott est traduit en simultané par Xavier Combe.

Références

L'équipe

Sylvain Bourmeau
Sylvain Bourmeau
Sylvain Bourmeau
Production
Geneviève Méric
Collaboration
Gislaine David
Réalisation