« Readies », un livre de Bob Brown, inventeur d'une machine à lire (1931)
« Readies », un livre de Bob Brown, inventeur d'une machine à lire (1931) - DR
« Readies », un livre de Bob Brown, inventeur d'une machine à lire (1931) - DR
« Readies », un livre de Bob Brown, inventeur d'une machine à lire (1931) - DR
Publicité

Et si l'on était toujours trois, voire quatre, lorsqu'on lit ? Dans un essai saisissant, le philosophe Peter Szendy explore ce que lire veut dire. L'écrivain Bertrand Leclair prendra notre train en marche, la « Recherche » de Proust en poche…

Avec
  • Peter Szendy professeur en littérature comparée et en humanité à l'Université de Brown aux Etats-Unis, conseiller auprès de la Philharmonie de Paris
  • Bertrand Leclair Écrivain

Il faut sans doute ne pas aimer lire pour avoir eu l’étrange idée d’indiquer en haut des articles des journaux numériques le temps de lecture estimé. Car oui, lire est affaire de vitesse ou de lenteur d’ailleurs, de temps plus précisément, d’avance et de retard. On lit comme on prend un train en marche, et l’on y circule dans le couloir central, et souvent même à contresens de la marche, les yeux fermés ou rivés à la fenêtre autant qu’à la page et ses marges. Aussi ancienne soit-elle l’expérience de la lecture a évolué à mesure que les médias, au sens le plus large, se sont transformés. Sylvain Bourmeau s'entretient avec Peter Szendy, qui dans Pouvoirs de la la lecture. De Platon au livre électronique,  met à jour ce qu’il appelle nos politiques de la lecture.

Seconde partie

Publicité

Sylvain Bourmeau s'entretient avec l’écrivain Bertrand Leclair qui publie Le train de Proust, un essai sur la lecture d’A la recherche du temps perdu comme moyen de transport.

Écoutez et abonnez-vous à la collection d’émissions consacrée à Marcel Proust  pour (re)découvrir cette figure centrale de la littérature française, à travers l’économie, la gastronomie, le cinéma, la philosophie ou la médecine dans "Proust, le podcast".

Bibliographie