Face au populisme, le populisme ?

Le Pen et Mélenchon : deux populismes front contre front ?
Le Pen et Mélenchon : deux populismes front contre front ?
Le Pen et Mélenchon : deux populismes front contre front ?
Le Pen et Mélenchon : deux populismes front contre front ?
Publicité

Contre le populisme d'extrême droite, certains n'hésitent plus à revendiquer un populisme à gauche de la gauche. Pour le sociologue Eric Fassin, c'est une double erreur, théorique et politique.

Avec
  • Eric Fassin sociologue, Professeur à l’Université Paris-8 Vincennes-Saint Denis (Département de science politique et Département d’études de genre), Chercheur au LEGS (Laboratoire d'études de genre et de sexualité, CNRS / Paris-8 / Paris-Nanterre)

«Populisme» : longtemps utilisé pour stigmatiser la démagogie de mouvements d'extrême droite, ce mot a récemment pu changer d'usage, et même être revendiqué depuis la gauche de la gauche par certains philosophes politiques et même par certains responsables politiques comme Jean-Luc Mélenchon. Est-ce pertinent au plan théorique ? Est-ce judicieux au plan politique ? Dans un bref et vif essai, le sociologue Eric Fassin répond deux fois non : le populisme est un concept problématique pour les sciences sociales et un véritable poison pour la gauche. Sylvain Bourmeau

Eric Fassin, professeur de sociologie à Paris 8
Eric Fassin, professeur de sociologie à Paris 8
© Radio France - Sylvain Bourmeau

L'équipe