Plateforme C, l'un des fablabs les plus intéressants en France
Plateforme C, l'un des fablabs les plus intéressants en France - DR
Plateforme C, l'un des fablabs les plus intéressants en France - DR
Plateforme C, l'un des fablabs les plus intéressants en France - DR
Publicité

A la marge d'une économie classique de la production et des services, apparaissent de nouvelles manière de faire et donc de travailler. Phénomène de mode ou amorce de révolution ? Des sociologues ont mené l'enquête, ils en parlent avec un designer.

Avec
  • Jean-Louis Frechin designer numérique
  • Isabelle Berrebi-Hoffmann Sociologue, directrice de recherche au laboratoire Lise (Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique) du CNRS
  • Michel Lallement Sociologue, professeur titulaire de la chaire d'Analyse sociologique du travail, de l'emploi et des organisations au Cnam.
  • Sylvain Bourmeau Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture

Hackerspaces, fab labs, hacklabs et autres garages ou friches transformés en espace de co-working fleurissent aux quatre coins des villes, et parfois des campagnes de toute la planète. Phénomène de mode ou pointe avancée d'une profonde transformation encore à venir du travail ? Pour répondre à cette question, trois sociologues ont mené une enquête internationale, des Etats-Unis au Sénégal, de France, surtout, en Allemagne. Deux des trois, Isabelle Berrebi-Hoffmann et Michel Lallement sont les invités de La Suite dans les Idées. Ils sont rejoints en seconde partie par le designer Jean-Louis Fréchin, fondateur de l'agence No Design.

Isabelle Berrebi-Hoffmann, sociologue
Isabelle Berrebi-Hoffmann, sociologue
© Radio France - Sylvain Bourmeau
Michel Lallement, sociologue
Michel Lallement, sociologue
© Radio France - Sylvain Bourmeau
Jean-Louis Fréchin, designer
Jean-Louis Fréchin, designer
© Radio France - Sylvain Bourmeau

Rediffusion de l'émission du 12 mai 2018

Publicité