Jean de Valenciennes, « Tristan, Iseult et la suivante Brangien », Console de l'hôtel de ville de Bruges, 1376-1380 - DR
Jean de Valenciennes, « Tristan, Iseult et la suivante Brangien », Console de l'hôtel de ville de Bruges, 1376-1380 - DR
Jean de Valenciennes, « Tristan, Iseult et la suivante Brangien », Console de l'hôtel de ville de Bruges, 1376-1380 - DR
Publicité
Résumé

Marquée par son expérience de fixeuse pendant la guerre en ex-Yougoslavie, l'historienne Zrinka Stahuljak consacre un brillant essai à cette figure essentielle et trop peu prise en considération. Elle est rejointe par l'écrivain David Diop.

avec :

Zrinka Stahuljak (Professeure de littérature médiévale en littérature comparée et française, Université de Californie à Los Angeles (UCLA)), David Diop (Écrivain et maître de conférence en littérature à l'Université de Pau).

En savoir plus

La porte du voyage sans retour, le nouveau roman de David Diop, se donne notamment à lire comme une histoire d'amour. Une histoire entre deux personnages, le botaniste Michel Adanson et la jeune africaine Maram. Et le « entre » prend ici toute son importance, incarné dans la figure de l'intermédiaire, Ndiak. Un passeur, un fixeur dirait-on aujourd'hui. C'est de passeurs, de fixeurs qu'il sera question cette semaine à La Suite dans les Idées avec l'historienne Zrinka Stahuljak, ancienne fixeuse durant la guerre en ex-Yougoslavie, qui consacre un brillant essai à cette figure essentielle et trop peu prise en considération.

Références

L'équipe

Sylvain Bourmeau
Sylvain Bourmeau
Sylvain Bourmeau
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Marie Dalquié
Collaboration