Margin Call, un film qui explore la dérive addictive du capitalisme
Margin Call, un film qui explore la dérive addictive du capitalisme
Margin Call, un film qui explore la dérive addictive du capitalisme
Margin Call, un film qui explore la dérive addictive du capitalisme
Publicité

A travers un vaste ensemble de films, le sociologue Patrick Pharo a repéré un profond mouvement de transformation du capitalisme, de la rationalisation à l'addiction. Il est rejoint en seconde partie par Fleur Breteau, auteure d'un récit littéraire sur un lieu emblématique de cette dérive.

Avec
  • Patrick Pharo chercheur en sociologie morale, ancien directeur du Centre de Recherche Sens Ethique et Société du CNRS
  • Fleur Breteau auteure
  • Sylvain Bourmeau Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture

Les formes prises par les très nombreuses célébrations plus ou moins officielles du cinquantenaire de Mai 68 le donnent à voir de manière éclatante : le fameux combat dont il ne s'agissait que du début et qu'il fallait s'employer à continuer s'est pour le moins essoufflé, si ce n'est évaporé dans la complexité d'une société transformée mais plus que jamais aimantée par une consommation devenue compulsive, l'argent omniprésent, un capitalisme désormais addictif. C'est la thèse du sociologue Patrick Pharo, appuyée sur une enquête menée à travers un impressionnant corpus de films. Il est rejoint en seconde partie par Fleur Breteau, auteure d'un récit littéraire à propos d'un lieu emblématique de cette transformation du capitalisme : un « love store ».

Patrick Pharo, sociologue
Patrick Pharo, sociologue
© Radio France - Sylvain Bourmeau
Fleur Breteau, auteure
Fleur Breteau, auteure
© Radio France - Sylvain Bourmeau