Donald Trump serre la main de Barack Obama aux obsèques de George Bush en décembre 2018
Donald Trump serre la main de Barack Obama aux obsèques de George Bush en décembre 2018 ©AFP - Brendan SMIALOWSKI / AFP
Donald Trump serre la main de Barack Obama aux obsèques de George Bush en décembre 2018 ©AFP - Brendan SMIALOWSKI / AFP
Donald Trump serre la main de Barack Obama aux obsèques de George Bush en décembre 2018 ©AFP - Brendan SMIALOWSKI / AFP
Publicité

A la veille de l'élection d'Obama, Christian Salmon expliquait brillamment ce qu'était le storytelling. A mi-mandat de son successeur, il observe tout aussi brillament le remplacement des histoires par le clash. Il est rejoint en seconde partie par le critique de télévision Samuel Gontier.

Avec
  • Samuel Gontier Journaliste à Télérama, auteur du blog télé "Ma vie au poste"
  • Christian Salmon écrivain et chercheur
  • Sylvain Bourmeau Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture

Il suffirait pour saisir ce dont nous allons parler cette semaine de placer côte à côte n'importe quel tweet de l'actuel président des Etats-Unis, Donald Trump, et n'importe quel tweet de son prédécesseur, Barack Obama. Facile mais efficace, cette apposition résumerait, à la mode spectaculaire d'aujourd'hui, l'évolution rapide de certains types d'intervention dans l'espace public.  C'est ce passage du storytelling, qu'il avait documenté très tôt, au clash que s'efforce d'analyser Christian Salmon dans son brillant nouvel essai, L'ère du clash. Il est rejoint en seconde partie par le chroniqueur télé, journaliste à Télérama, Samuel Gontier.