Publicité
En savoir plus

Chaque année à pareille époque le Festival de Cannes offre sans doute l'une des meilleures occasions de saisir quelque chose comme le cinéma français, notamment par contraste avec les autres cinématographies mondiales et, surtout, leurs modes de production.

Olivier Alexandre
Olivier Alexandre
© Radio France - SB

Car Cannes c'est avant tout des auteurs, les réalisateurs des films, dont les noms sont particulièrement mis en valeur. L'occasion de s'interroger sur cette politique des auteurs héritée de la phase critique de la Nouvelle Vague et transmuée en une véritable politique publique des auteurs qui fait la spécificité de ce système du cinéma français sur lequel Olivier Alexandre a mené l'enquête.

Publicité

L’enquête d’Olivier Alexandre prend le contrepied des discours habituels pour saisir le système à l’origine de cette singularité française .

*Ce livre n’est pas seulement une étude pionnière sur un sujet souvent laissé aux discours enchantés, il propose une réflexion aiguë sur les concepts utilisés pour définir les univers de création : champ, monde et marché font l’objet d’un réexamen critique ; il contribue de façon particulièrement novatrice au débat sur le statut de la culture et de ses modes de production. *

Références

L'équipe

Sylvain Bourmeau
Production
Geneviève Méric
Collaboration
Gislaine David
Réalisation