Affiche du KdF, le "comité d'entreprise" nazi, 1939
Affiche du KdF, le "comité d'entreprise" nazi, 1939
Affiche du KdF, le "comité d'entreprise" nazi, 1939
Affiche du KdF, le "comité d'entreprise" nazi, 1939
Affiche du KdF, le "comité d'entreprise" nazi, 1939
Publicité
Résumé

Le nazisme n'a aucunement inventé le management. En revanche, la mise en œuvre du management par le nazisme témoigne de sa terrible modernité. C'est le propos de l'historien Johann Chapoutot dans "Libres d'obéir". Il est rejoint en seconde partie d'émission par l'écrivain Christian Salmon.

avec :

Christian Salmon (écrivain et chercheur), Sylvain Bourmeau (Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture), Johann Chapoutot (Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne - Paris IV).

En savoir plus

Si je vous donne comme mots clés : flexibilité, performance, mission, organisation par projet, burn out, incentive, mérite, agences d'État, management, ressources humaines, autonomie et, pour finir le fameux "faire plus avec moins"... de quoi pensez-vous que nous allons parler ce samedi à La Suite dans les Idées ? Et bien du nazisme, avec l'historien Johann Chapoutot qui vient de faire paraître Libres d'obéir. Le management du nazisme à aujourd'hui. Il sera rejoint en seconde partie par Christian Salmon, auteur de Storytelling ou le management façon Hollywood.