Installation de l'œuvre de Huang Yong Ping pour Monumenta
Installation de l'œuvre de Huang Yong Ping pour Monumenta - Didier Plowy/Rmn-GP ©Adagp, Paris 2016. Courtesy of the artist and Kamel Mennour
Installation de l'œuvre de Huang Yong Ping pour Monumenta - Didier Plowy/Rmn-GP ©Adagp, Paris 2016. Courtesy of the artist and Kamel Mennour
Installation de l'œuvre de Huang Yong Ping pour Monumenta - Didier Plowy/Rmn-GP ©Adagp, Paris 2016. Courtesy of the artist and Kamel Mennour
Publicité

Derrière les mots courants de l’actualité se cachent souvent des termes qui furent d’abord forgés comme concepts par les sciences humaines, et dont le sens est parfois devenu méconnaissable. Un Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines permet d’y voir plus clair.

Avec
  • Olivier Christin Historien moderniste, professeur à l'Université de Neuchâtel et à l'Ecole Pratique des Hautes Études, directeur du Centre européen des études républicaines (CEDRE)
  • Sylvain Bourmeau Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture

Multiculturalisme, citoyenneté, populisme, migrants, nation, peuple, dévouement, terrorisme, précarité, victime, génération, genre, civilisation : voilà certains des termes les plus fréquents du lexique du journal quotidien. Ces mots, ces concepts même se retrouvent aussi tels quels dans d’autres types de publication, plus savantes, et dans lesquelles ils ne veulent pas tout à fait (et parfois pas du tout) dire la même chose. On les retrouve aussi dans d’autres langues, d’autres contextes historiques et culturels, avec une multitude d’autres significations, connotations ou dénotations. D’où la nécessité de clarifier l’économie de la circulation de ces concepts, non pas d’en figer une fois pour toutes de manière définitive le sens – ce qui serait aussi illusoire que dangereux – mais bien plutôt d’élucider les parcours sinueux qu’ils empruntent d’un registre de discours à l’autre, d’un territoire ou d’une époque à une autre. Repérer ce qui se cache et parfois entre en contrebande à l’intérieur de ces containers de la pensée que sont les concepts. C’est le projet qu’a initié l’historien Olivier Christin, entouré d’une équipe de chercheurs internationaux, celui d’un Dictionnaire des concepts nomades des sciences humaines, dont le tome 2 paraît aux éditions Métailié, six ans après un premier volume. Sylvain Bourmeau

Olivier Christin, historien, professeur à Neuchatel, directeur d'études à l'EPHE
Olivier Christin, historien, professeur à Neuchatel, directeur d'études à l'EPHE
© Radio France - Sylvain Bourmeau

L'équipe