extrait de Ashes of time  de Wong Kar-wai
extrait de Ashes of time  de Wong Kar-wai - Wong Kar-wai
extrait de Ashes of time de Wong Kar-wai - Wong Kar-wai
extrait de Ashes of time de Wong Kar-wai - Wong Kar-wai
Publicité

Et si, contrairement à ce qu'on pense en général : vouloir, c'était ne pas pouvoir ; et pouvoir, ne plus vouloir ? C'est la thèse défendue par le philosophe et sinologue Romain Graziani dans un très bel essai qui, Chine oblige, fait étonnamment écho à l'œuvre de Jean-Philippe Toussaint.

Avec
  • Romain Graziani professeur en études chinoises à l’école normale supérieure de Lyon
  • Jean-Philippe Toussaint écrivain et réalisateur belge de langue française
  • Sylvain Bourmeau Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture

« Parfois, quand il vous regardait fixement de ses yeux globuleux, on pouvait craindre qu’il n’allât tenter de vous hypnotiser sur le sofa. Puis, ses traits se relâchaient, et il vous adressait un sourire enjôleur qui faisait fondre l’expression de dureté qui recouvrait ses traits quelques instants plus tôt. Il n’avait pas son pareil pour mettre les gens en confiance et créer une atmosphère de sociabilité mondaine propice aux confessions professionnelles. Il se montrait patient en toutes circonstances, conciliant, compréhensif. Il devinait toujours les réserves que je pouvais exprimer, les comprenait, les acceptait de bonne grâce. Sans que rien ne fut jamais explicite, ce qu’il voulait obtenir de moi (sans y parvenir, pour l’instant), c’était un simple accord verbal, une promesse informelle, rien d’écrit, pas de traces, pas de contrat, pas de signature. » (…)« Je crois que John Stavropoulos avait compris que je n’accepterais jamais l’invitation et qu’il était inutile d’insister. Il avait un instinct très sûr pour savoir quand il était utile de continuer à pousser une position et quand il ne servait à rien de s’obstiner. » Ces deux extraits de La Clé USB, le nouveau roman de Jean-Philippe Toussaint, auraient pu trouver place aux côtés de textes chinois ou bien encore de morceaux choisis de L'homme sans qualités de Robert Musil dans L'Usage du vide, le bel essai que Romain Graziani consacre à l'intelligence de l'action, de l'Europe à la Chine. Romain Graziani et Jean-Philippe Toussaint sont cette semaine les invités de La Suite dans les Idées.

L'équipe

Sylvain Bourmeau
Sylvain Bourmeau
Sylvain Bourmeau
Production
Marie Plaçais
Réalisation
Marie Dalquié
Collaboration