François Hollande, en juillet 2014, à la commémoration de l'assassinat de Jaurès
François Hollande, en juillet 2014, à la commémoration de l'assassinat de Jaurès ©Fotolia - YOAN VALAT
François Hollande, en juillet 2014, à la commémoration de l'assassinat de Jaurès ©Fotolia - YOAN VALAT
François Hollande, en juillet 2014, à la commémoration de l'assassinat de Jaurès ©Fotolia - YOAN VALAT
Publicité

Déchéance de nationalité, remise en cause du droit du travail, attaques contre la sociologie : le philosophe Bruno Karsenti passe en revue la politique gouvernementale au prisme des relations autrefois privilégiées entre socialisme et sociologie.

Avec
  • Bruno Karsenti
  • Sylvain Bourmeau Journaliste, professeur associé à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et directeur du journal AOC et producteur de l'émission "La Suite dans les idées" sur France Culture

A l'heure où un Premier ministre socialiste s'en prend ouvertement, et à de multiples reprises, à la sociologie, il devient urgent de se retourner vers le moment historique où naissent conjointement socialisme et sciences sociales – portés l'un et l'autre par l'avènement de la société – pour rappeler combien ces phénomènes se sont intensément nourris, comment la radicalité du socialisme n'a pu s'inventer qu'en prenant appui sur une connaissance d'un type nouveau qui prenait elle-même pour objet privilégié la nouveauté inouïe de ce phénomène politique. C'est ce que propose la revue Incidence avec un numéro exceptionnel consacré au "sens du socialisme" et ouvert par un texte puissant et d'une très grande actualité du philosophe Bruno Karsenti, directeur d'études à l'EHESS.

Sylvain Bourmeau

Publicité

revue Incidence numéro 11 - Le sens du socialisme

Bruno Karsenti, philosophe, directeur d'études à l'EHESS
Bruno Karsenti, philosophe, directeur d'études à l'EHESS
© Radio France - Sylvain Bourmeau