La cathédrale de Sienne, Hermès trismégiste mercurius
La cathédrale de Sienne, Hermès trismégiste mercurius
La cathédrale de Sienne, Hermès trismégiste mercurius
La cathédrale de Sienne, Hermès trismégiste mercurius
Publicité

Comment des philosophes très attachés à la raison ont-ils pu, dans l'Antiquité tardive, s'enticher de dieux multiples et pour certains nouveaux et venus d'ailleurs ? Pierre Bouretz a mené l'enquête. Il est rejoint par l'écrivain Hédi Kaddour.

Avec

Il y a un peu plus de cinq ans, Pierre Bouretz était venu à La Suite dans les Idées pour y raconter l’histoire qu’il venait d’écrire du projet mis en œuvre au XIIe siècle par un juif entrepreneur en philosophie populaire, un projet initié deux siècles auparavant par des philosophes arabes, un projet qui finirait beaucoup plus tard par prendre le nom de Lumières. Après cette histoire de Maïmonide donc, Pierre Bouretz a choisi de remonter plus avant dans le temps, une dizaine de siècles encore, pour atterrir dans l’antiquité tardive et nous raconter une autre histoire de raison et de dieux, une nouvelle histoire de philosophie qu’il a cette fois choisi de centrer autour de deux personnages principaux, même si de très nombreux autres viennent peupler les pages de « La raison ou les dieux», ce nouvel essai qui se lit comme le récit d’une exploration dans un monde extraordinairement dépaysant. Pierre Bouretz est l’invité cette semaine de La Suite Dans les Idées. Et ce ne sont que quelques dizaines d’années plus tôt que nous nous situeront pour la seconde partie de l’émission, toujours dans cette antiquité romaine, en compagnie de l’écrivain et poète Hédi Kaddour, qui nous rejoindra pour parler de son nouveau roman « La Nuit des orateurs ».