Une histoire sociale du marché, avec Laurence Fontaine

France Culture
France Culture
Publicité
Avec

Laurence Fontaine est historienne et Directrice de recherches au CNRS. Elle propose un nouvel essai "**Le marché - ** Histoire et usage d'une conquête sociale" (Gallimard, janvier 2014)

Selon une perspective historique et au moyen d'anecdotes, l'auteure rappelle que le marché , s'il a été souvent perverti au cours de l'histoire par la cupidité de certains, représente aussi un moyen d'émancipation pour les plus démunis , qui peuvent améliorer leur sort par l'échange de menus biens. Il permet aux femmes, notamment, d'échapper au patriarcat et d'accéder à la responsabilité. **Le marché est une institution d'échange ** dont toute l'histoire est marquée par les dérèglements des usages qu'en firent et en feront des êtres cupides, intéressés par leur seul enrichissement à court terme et aux antipodes de la fiction chère à la théorie économique d'un individu mû par la seule rationalité éclairée. Le marché est aussi un moyen d'émancipation pour les damnés de la terre ou du travail sans qualité.

Publicité
Laurence Fontaine
Laurence Fontaine
© Radio France - G. Méric

C'est ce que rappelle Laurence Fontaine, historienne qui a le goût de l'archive et de l'anecdote exemplaire et la passion des allers-retours explicatifs entre hier et aujourd'hui. Ici, l'économie est à la hauteur de ces** hommes et de ces femmes qui veulent améliorer leur sort par l'échange de menus biens ou de produits coûteux,** dans la Lombardie ou le Paris du XVIIIe siècle, comme dans lus provinces reculées du Bengale, de la Chine ou de la Mauritanie contemporains.

L'équipe