Les animaux et nous : le rôle thérapeutique de l’animal domestique

La Thérapie Assistée par l’Animal, aussi appelée médiation animale désigne une forme de thérapie où des activités sont réalisées avec la présence d’un animal.
La Thérapie Assistée par l’Animal, aussi appelée médiation animale désigne une forme de thérapie où des activités sont réalisées avec la présence d’un animal. - Béline Dolat
La Thérapie Assistée par l’Animal, aussi appelée médiation animale désigne une forme de thérapie où des activités sont réalisées avec la présence d’un animal. - Béline Dolat
La Thérapie Assistée par l’Animal, aussi appelée médiation animale désigne une forme de thérapie où des activités sont réalisées avec la présence d’un animal. - Béline Dolat
Publicité

Que peut bien faire un lama dans une chambre d'hôpital ? Pourquoi fait-on monter un enfant handicapé à cheval ? Qu'est-ce que la thérapie assistée par l'animal ? Le soin avec animal témoigne de nouvelles modalités relationnelles que beaucoup souhaitent aujourd'hui partager avec certains animaux.

Avec
  • Jérôme Michalon Sociologue et anthropologue.

En se mettant au service d'un projet humaniste (améliorer la santé humaine), le soin par le contact animalier rend ces types de relations socialement légitimes. Pourtant, il n'est pas simple de revaloriser ainsi l'attachement aux animaux. 

Convoquant les apports de la sociologie pragmatique et de l'anthropologie symétrique, le sociologue Jérôme Michalon propose une exploration des univers sociaux qui gravitent autour de ces activités. Il montre comment s'est construite une connaissance scientifique sur les interactions avec l'animal à but thérapeutique ; il décrit les réseaux d'acteurs (vétérinaires, militants, industriels de l'alimentation pour animaux de compagnie, journalistes, médecins, infirmières, etc.) qui ont fait émerger ces savoirs et ces pratiques ; il raconte les séances de soin et les pratiques in situ, par une approche ethnographique. 

Publicité

Dans tous les pays où se développe le modèle de la société de consommation on remarque que le marché des animaux de compagnie prend de plus en plus d'ampleur et on constate que ce type au rapport aux animaux se développe aussi. 

Ce qui fait qu'il y a de plus en plus d'animaux de compagnie, c'est ce que le sociologue Jean Viard appelle "le temps libre". Le fait d'avoir du temps pour soi, du temps consacré à autre chose qu'au travail et qu'à sa famille... Ce "temps libre" nous a permis d'accueillir les animaux dans notre foyer et surtout les regarder différemment, les considérer comme des individus et avoir des relations d'affection réciproque. 

Ce qui se passe de manière assez inédite, à partir du 19e siècle dans les pays occidentaux, c'est que d'un côté il y a les animaux de rente (les animaux qu'on mange) qu'on va de plus en plus extraire des villes (...) et puis de l'autre côté le développement d'un rapport plus affectueux des animaux qu'on protège, qu'on va individualiser. 

L'équipe