France Culture
France Culture
Publicité

****Séverine Chavrier, ** pour la mise en scène de la performance « Série B », au 104 à Paris (19ème), du 14 au 16 octobre dans le cadre du Festival « Temps d’Images » **

« Série B »
« Série B »

« Série B » ©DR

Publicité

Du monde selon James Graham Ballard, auteur maniant la science-fiction et l’anticipation sociale, on retient principalement Crash, porté à l’écran par David Cronenberg.Avec Série B, Séverine Chavrier, philosophe, musicienne et infatigable exploratrice d’un certain théâtre contemporain, sonde non sans humour et noirceur l’oeuvre de James Graham Ballard à trois époques de son écriture, s’inspirant principalement de Crash !, Sauvagerie et Millenium People. « Ses romans sont toujours des romans d’initiation où un narrateur, à la suite d’un choc violent (accident, mort d’un proche), se met en quête d’un sens qu’il trouve auprès de marginaux qui exercent une violente attraction par leur détermination. » Sur la sellette, un monde embarqué dans une course technologique héritée du XXe siècle, qui produit à la chaîne des accidentés de la modernité, individus sidérés par la brutalité de ses rythmes et de ses logiques sécuritaires, ou desperados se précipitant sur des voies insurrectionnelles aux sombres lendemains. Pour l’auteur rêvant d’une révolte des classes moyennes endormies, la folie serait la seule fenêtre de liberté, et l’accident de voiture « le seul moyen légal de tuer aujourd’hui »...

« Série B » fantaisie macabre en trois actes, pour piano et auto, traversée dans les spasmes de l’amour à la mort.