Publicité
En savoir plus
Tête d'une statue féminine
Tête d'une statue féminine

Impossible de la voir sans penser à Picasso ou à Brancusi, et à l’engouement qui saisit de grands collectionneurs au xxe siècle, notamment en Grèce, pour ces œuvres d’une pureté parfaite. Il est si tentant d’y voir une première Athéna, une préfiguration de la pensée et de l’art de la Grèce sortis d’un coup tout armés des mains d’un sculpteur inconnu. La perfection de la forme du premier coup trouvée. Il faut oublier ce cliché. Cette beauté quasi abstraite qui plaît au regard contemporain est évidemment trompeuse…

Tête d’une statue féminine. Kéros (archipel des Cyclades), cycladique ancien II, vers 2600-2500 av. J.-C. Marbre. H. 27 cm. Don Rayet, 1873. Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, Ma 2709.

Publicité

Bibliographie :

  • Christian Zervos, L'Art des Cyclades, du début à la fin de l'âge du bronze, 2500-1100 avant notre ère , Paris, éditions Cahiers d'art, 1957.
  • Musée du Louvre, département des Antiquités grecques, étrusques et romaines, Les Sculptures grecques I : des origines à la fin du ive siècle av. J.-C. , par Marianne Hamiaux, sous la direction d’Alain Pasquier, Paris, RMN, 1992.
  • Jean-Luc Martinez, La Grèce au Louvre , Paris, musée du Louvre éditions/ Somogy éditions d’art, 2010.

- Greek Art of the Aegean Islands , exposition à New York, The Metropolitan Museum of Art, novembre 1979 - février 1980, cat. exp., New-York, MMA, 1979.

Références

L'équipe

Adrien Goetz (20 mai 2016)
Adrien Goetz (20 mai 2016)
Adrien Goetz
Production
Doria Zénine
Réalisation