Publicité
En savoir plus

C’est en 1847 qu’arrivèrent au Louvre les antiquités exhumées par Paul-Émile Botta, agent consulaire de France à Mossoul.

Taureaux androcéphales ailés
Taureaux androcéphales ailés
© Radio France

Sur le site de l’actuel Dur-Sharrukin, il avait mis au jour les vestiges du palais de Sargon II d’Assyrie, dont la date de fondation est connue : 717 av. J.-C. Shedu ou lamassu : tels sont les noms assyriens de ces génies ailés à tête humaine et au corps de taureau qui protègent les portes des villes et des palais.

Publicité

Sargon II est le fondateur de Dur-Sharrukin, actuelle Khorsabad, vers 713 av. J.-C. Les sept portes de l’enceinte de son palais étaient protégées par des taureaux ailés qui soutenaient des voûtes – c’est ce qui a été reconstitué dans la cour du Louvre.

Taureaux androcéphales ailés. Khorsabad, antique Dur-Sharrukin, Assyrie (Iraq), époque néo-assyrienne, règne de Sargon II (721-705). Haut-relief et ronde-bosse, albâtre gypseux. H. 420 L. 436 cm. Fouilles P. E. Botta 1843-1844. Département des Antiquités orientales, AO 19857.

Bibliographie :

  • Beyer, Dominique, Khorsabad , dans Feuillets, vol. 1, Paris, RMN, 1995.
  • Ariane Thomas, "La cour Khorsabad et les merveilles du palais de Sargon II", dans* Grande Galerie, le journal du Louvre* no 32, juin-août 2015, p. 28-35.
  • Ariane Thomas, "Les taureaux magiques", dans* Grande Galerie, le journal du Louvre* no 32, juin-août 2015, p. 36-39.
Références

L'équipe

Adrien Goetz (20 mai 2016)
Adrien Goetz (20 mai 2016)
Adrien Goetz
Production
Doria Zénine
Réalisation