France Culture
France Culture
Publicité

Le pape Benoît XVI va cesser d’exercer son pontificat dans quelques heures. S’en suivra un concile qui, au terme d’un scrutin, désignera son successeur. Au-delà de l’actualité, ce fait extraordinaire révèle une dimension qui n’est pas très apparente aux yeux de nos concitoyens et qui est pourtant capitale : celle du droit. L’Eglise est aussi une institution juridique et c’est peut-être là ce qui la distingue d’une secte. Le pouvoir dans l’Eglise, de celui du Pape à celui du diacre, même s’il n’est pas d’origine démocratique doit néanmoins s’assurer la légitimité par des organes juridiquement valides. Comment le pouvoir et le sacré coexistent-ils ? Plus profondément encore, la présence du droit dans l’Eglise ne lui offre-t-elle pas l’occasion non seulement d’évoluer, de se transformer mais aussi de s’adapter à la modernité sans toutefois se fondre dedans ?

L'équipe

Antoine Garapon
Antoine Garapon
Antoine Garapon
Production
Viviane Noël
Réalisation