Publicité
En savoir plus

Plus personne ne songerait aujourd’hui à contester que la justice est devenue une « nouvelle scène de la démocratie », c'est-à-dire un espace d’assignation politique, un lieu d’exigibilité des promesses politiques songeons par exemple au droit opposable au logement ou à la fameuse question prioritaire de constitutionnalité. Mais cet instrument au service des citoyens peut se retourner en son contraire et devenir une arme au service des puissants pour intimider et mettre à genoux financièrement les citoyens trop actifs.

Une plainte en diffamation, une demande de dommages et intérêts faramineux, le harcèlement par une équipe d’avocats généreusement honorés par de grands groupes industriels ou immobiliers peuvent calmer les ardeurs militantes.

Publicité

Cette pratique est devenue courante aux Etats-Unis et on l’a vue arriver en France récemment comment la contrer ? Comment protéger un usage vertueux de la Justice sans priver quiconque de ses droits ?

Ce sont ces questions que l’on va se poser avec Normand Landry, professeur en communication à l’Université du Québec.

Références

L'équipe

Antoine Garapon
Antoine Garapon
Antoine Garapon
Production
Viviane Noël
Réalisation