Le lao jiao : entre goulag et rétention administrative

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Pu Zhiqiang avocat à Pékin
  • Stéphanie Balme professeure à Sciences Po / PSIA (Paris School of International Affairs), directrice de recherche au CERI et doyenne du Collège universitaire

Nos auditeurs savent peut-être ce qu'est le lao gai, le goulag chinois, porté à leur connaissance par le livre "Prisonnier de Mao" il y a déjà longtemps, et plus récemment par les témoignages d'Harry Wu. Mais il ne savent peut-être pas qu'il existe une autre forme de répression qui n'est ni la prison ni la relégation en camp, mais qui ressemble un peu à l'une et à l'autre : le lao jiao, ou rééducation par le travail. Il s'agit d'une mesure administrative, décidée par la police sans l'intervention d'un juge, qui ne peut excéder deux années, et qui consiste en un internement dans un camp de travail.Le Bien commun profite de la présence à Paris de Maître Pu Xhiqiang, avocat de l'artiste Ai Weiwei bien connu ici en France, et qui a pris la tête du combat contre cette forme d'enferment qui bafoue les règles les plus élémentaires de l'état de droit.

L'équipe