Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov arrêté en 2014 a été condamné à 20 ans de prison.
 Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov arrêté en 2014 a été condamné à 20 ans de prison. ©AFP - SERGEI VENYAVSKY
Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov arrêté en 2014 a été condamné à 20 ans de prison. ©AFP - SERGEI VENYAVSKY
Le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov arrêté en 2014 a été condamné à 20 ans de prison. ©AFP - SERGEI VENYAVSKY
Publicité

Une délégation marrainée par Christiane Taubira a été reçue à l’Ambassade de Russie pour demander la grâce du cinéaste ukrainien incarcéré, récit en exclusivité.

La mobilisation continue de vivre et de s’amplifier autour d’Oleg Sentsov, cinéaste ukrainien condamné en 2015 à 20 ans de prison « à régime sévère » en Sibérie. 

Son tort ? Avoir participé au Maïdan, le mouvement pro-européen qui l’a emporté en Ukraine il y a quatre ans, et s’être opposé à l’annexion de la Crimée par la Russie. Bref incarner une opinion dissidente, même si officiellement c’est de fomenter des actions terroristes dont l’a accusé le Kremlin sur la base de preuves fabriquées. 

Publicité
4 min

En novembre dernier une vaste solidarité culturelle s’était mise en place à travers une pétition pour réclamer la libération urgente d’Oleg Sentsov dont l’état de santé commençait à se dégrader. Ken Loach, Mike Leigh, Pedro Almodovar ou Wim Wenders s’étaient déjà engagés, rejoints par Arnaud Desplechin**,** Bertrand Tavernier, l'américain Frederick Wiseman, et au-delà du monde du cinéma, le philosophe slovène Slavoj Zizek, la sociologue Eva Ellouz, le metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski, ou encore l’écrivaine Annie Ernaux et le romancier américain Russel Banks.

Hier un pas de plus était franchi. Une petite délégation s’est rendue à l’Ambassade de Russie à Paris, avec les instigateurs de cette pétition le philosophe des nouveaux dissidents Michel Eltchaninoff et Adélaïde Fabre organisatrice du Week-end à l’Est au théâtre de l’Odéon, mais aussi l’Ambassadeur de France pour les Droits de l’homme François Croquette, et Christiane Taubira qui a décidé de marrainer ce combat pour la libération d’Oleg Sentsov. Elle a bien voulue sortir de sa réserve et faire le récit pour France Culture de cette rencontre.

LES MATINS DE CULTURE - Christiane Taubira a été reçu à l’Ambassade de Russie pour demander la grâce de Oleg Sentsov cinéaste ukrainien incarcéré 1

49 sec

Christiane Taubira, qui nous explique également pourquoi parmi d’autres engagements, elle a pris fait et cause pour le cinéaste Oleg Sentsov.

LES MATINS DE CULTURE - Christiane Taubira a été reçu à l’Ambassade de Russie pour demander la grâce de Oleg Sentsov cinéaste ukrainien incarcéré 2

35 sec

Et pour Christiane Taubira la fenêtre de la Coupe du Monde de foot organisée en Russie aux mois de juin et juillet prochains constitue non seulement une occasion mais une raison de faire pression.

LES MATINS DE CULTURE - Christiane Taubira a été reçu à l’Ambassade de Russie pour demander la grâce de Oleg Sentsov cinéaste ukrainien incarcéré 3

37 sec

Rappelons que cette délégation reçue à l’ambassade de Russie a également évoqué le cas de Kirill Serebrennikov, icône de la résistance théâtrale en Russie,  mis quant à lui en résidence surveillée. Et pour Christiane Taubira c’est bien la question d’une communauté culturelle non seulement européenne mais mondiale, qui est cœur de cet engagement. Une communauté qui doit être capable de s’allier pour défendre ses valeurs communes.

LES MATINS DE CULTURE - Christiane Taubira a été reçu à l’Ambassade de Russie pour demander la grâce de Oleg Sentsov cinéaste ukrainien incarcéré 4

36 sec

Continuer de nourrir la mobilisation pour la grâce du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov, refuser de fléchir, obtenir un soutien plus affirmé de l’Etat français, c’est tout l’enjeu des semaines à venir. Avant la prochaine Berlinale du cinéma le 15 février prochain qui battra à nouveau le rappel, et dans un contexte toujours plus tendu pour les dissidents en Russie, à l’approche des présidentielles le 18 mars.

Le 26 février prochain une soirée de mobilisation internationale s'organise à Paris en présence de Christiane de Taubira avec la projection du film "The Trial" "Le procès : l'Etat russe contre Oleg Sentsov" documentaire sur cette farce judiciaire.

Ajout en date du 13 juin 2018

A la veille du début de la coupe du monde de football, en Russie, Christiane Taubira lance un appel pour libérer Oleg Sentsov