Être juif en Roumanie au XXe siècle

Cérémonie au Mémorial de l'Holocauste à Bucarest (Roumanie), le 11 octobre 2021, lors de la Journée roumaine de l'Holocauste.
Cérémonie au Mémorial de l'Holocauste à Bucarest (Roumanie), le 11 octobre 2021, lors de la Journée roumaine de l'Holocauste. ©Maxppp - Robert Ghement
Cérémonie au Mémorial de l'Holocauste à Bucarest (Roumanie), le 11 octobre 2021, lors de la Journée roumaine de l'Holocauste. ©Maxppp - Robert Ghement
Cérémonie au Mémorial de l'Holocauste à Bucarest (Roumanie), le 11 octobre 2021, lors de la Journée roumaine de l'Holocauste. ©Maxppp - Robert Ghement
Publicité

Quel a été le rôle de la Roumanie dans la Shoah ? Quelles en ont été les conséquences pour ce pays dans les années qui suivirent ? L'ambassadeur de la Roumanie en Israël Radu Ioanid et la journaliste Sonia Devillers sont les invités du Book Club pour évoquer cette page méconnue de l'Histoire.

Avec
  • Sonia Devillers Productrice
  • Radu Ioanid Auteur, ambassadeur de la Roumanie en Israël

Jusqu’à la révolution roumaine en 1989 et la chute de Ceaușescu, la Shoah demeure un épisode tabou de l’histoire du pays. La fin du régime communiste permet aux historiens d’accéder à des archives jusqu’alors cachées, et de découvrir l’ampleur des persécutions infligées aux populations juives par le régime d’Antonescu, et l’antisémitisme systémique en Roumanie qui subsistera longtemps après la fin de la guerre. Sonia Devillers et Radu Ioanid ont fait de ce pan de l’Histoire européenne le sujet de leurs livres.

Radu Ioanid est né en Roumanie. Lors de sa formation à l'EHESS à Paris, il soutient une thèse d’histoire sur "La destruction et la survie des juifs roumains pendant la deuxième guerre mondiale", qui deviendra ensuite un livre, réédité aujourd'hui aux Éditions du CNRS, sous le titre "La Roumanie et la Shoah - Destruction et survie des Juifs et des Roms sous le régime Antonescu, 1940-1944", préfacé par Serge Klarsfeld**.** Radu Ioanid a œuvré auprès d’Elie Wiesel pour faire reconnaître la participation de la Roumanie dans le génocide des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Il a été Directeur du Département des programmes internationaux d'archives au Musée du Mémorial de l'Holocauste des États-Unis à Washington. Il est désormais ambassadeur de la Roumanie en Israël.

Publicité

Sonia Devillers est journaliste et autrice. Après des études de lettres et de philosophie, elle commence à collaborer au Figaro. Elle rejoint ensuite France Inter où elle est d’abord chroniqueuse (Service Public, Les Affranchis) puis productrice (L’Instant M, Le grand bain). Elle est aujourd’hui productrice de la dernière partie de la matinale de France Inter, L’invité de 9h10 et anime le magazine Les dessous des images sur Arte. Sonia Devillers a publié en août 2022 Les Exportés, un roman dans lequel elle retrace l’histoire de ses grand-parents et de sa mère, qui ont dû fuir la Roumanie communiste au début des années 1960, dans un contexte de "trafic d’État" : dans les années d’après-guerre, la Roumanie a échangé des personnes juives considérées comme ennemies du régime communiste contre du bétail puis de l’argent de la part de pays étrangers.

Le Journal de l'histoire
5 min

Extraits sonores

-Note vocale de notre lectrice Claire (@despagesetdeslettres) à propos de l'ouvrage Les Exportés de Sonia Devillers

Référence citée : Mihail Sebastian, Journal, Stock, 2007.

Retrouvez-nous sur Twitter via le hashtag #bookclubculture et sur Instagram à l'adresse @bookclubculture_

L'équipe