Publicité
En savoir plus
Mineurs Afrique du Sud
Mineurs Afrique du Sud
© Reuters - Siphiwe Sibeko

Le 16 août dernier, dans la mine de** Marikana** , dans le nord-ouest du pays, 34 grévistes sont tombés sous les balles des policiers qui utilisaient des fusils automatiques. Ce lundi, la commission d'enquête nommée par Jacob Zuma doit reprendre ses travaux, en présence des familles des victimes.

Mais depuis le massacre, la colère sociale a pris de l'ampleur. Sophie Ribstein, notre correspondante, s'est rendue à Rustenburg, dans la mine de platine Amplats, filiale d'"Anglo American", le numéro un du platine au monde. Les salariés d'Amplats réclament une hausse de leurs salaires et sont en grève depuis près de six semaines.

Publicité