Publicité
En savoir plus
Damas après les bombardements
Damas après les bombardements
© Reuters - Omar al-Khani

Les quartiers pro-Assad de Damas se préparent aux combats. La capitale syrienne se veut une forteresse pour le pouvoir mais depuis cet été, il ne se passe pas un jour sans que les combattants de l'Armée syrienne libre tirent des roquettes.

Les engins explosifs partent depuis leurs positions à l'extérieur de la capitale et visent les quartiers peuplés par les minorités favorables au régime. C'est le cas de Jaramanah, au sud-est de Damas, où vivent des alaouites (la même confession que Bachar el Assad), des chrétiens et des druzes. Des habitants ont créé des comités populaires pour défendre leur quartier contre les rebelles qui pourraient s'infiltrer.

Publicité

Reportage de notre envoyée spéciale Valérie Crova .

Et retrouvez sur franceculture.fr > Une chronologie interactive des événements en Syrie > La journée spéciale qui s'est tenue le 24 septembre à la frontière syrienne