Publicité
En savoir plus

Retour sur l'échec de la fusée russe** Soyouz ** qui en août dernier n'a pas réussi à placer sur la bonne orbite les deux premiers satellites Galileo .Ces deux engins qui devaient permettre la mise en place d'un GPS européen ne sont donc pas là où ils devraient être. La Commission d'enquête indépendante d**'Arianespace** doit rendre public dans la matinée son rapport sur les raisons de cet échec.

Mais on sait d'ores et déjà ce qui s'est probablement passé. Les explications de Stéphane Iglésis

Publicité
Lancement d'un module Galileo
Lancement d'un module Galileo
© Maxppp - P BAUDON / ESA / HANDOUT