La French Tech à l'assaut de l'Amérique

France Culture
France Culture
Publicité
french tech
french tech
© Radio France - AL Chouin

Pour défendre la French Tech outre-Atlantique, la France a sorti les grands moyens. Au Consumer Electronics Show(CES) , le Salon international de l'électronique grand public qui se tient à Las Vegas du 6 au 9 janvier, une importante délégation a fait le déplacement. Objectif : promouvoir la place de la France dans le monde de l'innovation.

Du côté des officiels, aux côtés de la secrétaire d'Etat au numérique Axelle Lemaire , le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a fait le déplacement, ainsi que le président du Medef, Pierre Gattaz . Rien de moins !*« Aujourd'hui, la moitié des créations d'emplois en France proviennent des startups de ce secteur, c'est un de nos secteurs d'excellence, que ce soit dans le logiciel, les jeux vidéo ou l'internet des objets, et c'est l'un des leviers de la prochaine révolution industrielle * », a souligné Emmanuel Macron dans un entretien à l'AFP.

Publicité
Emmanuel Macron avec les start-up qui partiront à Las Vegas
Emmanuel Macron avec les start-up qui partiront à Las Vegas
© Radio France - AL Chouin

120 entreprises françaises sont allées jusqu'à Las Vegas

Le casque connecté melomind, pour "mieux gérer son stress"
Le casque connecté melomind, pour "mieux gérer son stress"
© Radio France - Jérôme Colombain

Dans cette délégation massive, il y a de grands groupes comme La Poste, L’Oréal et surtout, 66 startups.

C'est de loin le pays d'Europe où elles sont les plus nombreuses à avoir fait le déplacement, et le cinquième au monde clame le dossier de presse de Bercy (derrière la Chine, les Etats-Unis, Taïwan et la Corée du Sud).

En un an, le nombre d'exposants français aura augmenté de 33%.

Stars de l'édition 2015 : les objets connectés, qui collectent des données et statistiques, et communiquent via Internet. Avec côté français, toutes sortes d'objets comme un pot de fleur qui arrose les plantes ou encore un casque de relaxation !

**Anne-Laure Chouin a rencontré la délégation française ** juste avant son départ pour Las Vegas :

La French Tech à l'assaut de l'Amérique

4 min

Un signe de dynamisme notoire mais difficile encore de passer au stade industriel

Gilles Babinet
Gilles Babinet
© Radio France - CDEVILLERS

Gilles Babinet, responsable des enjeux de l'économie numérique pour la France auprès de la Commission europénne , était l'invité du journal de 22h de Stanislas Vasak.

Pour l'ancien président du Conseil national du numérique , cette démonstration de force "est plutôt une bonne nouvelle et un signe de dynamisme notoire".

Selon cet ancien entrepreneur, cela vient notamment de la qualité de nos formations d'ingénieurs, même s'ils sont encore souvent pénalisés par le mauvais niveau en anglais. Autre problème en France explique-t-il : la capacité à trouver des fonds propres et à passer à une production industrielle.

Quant à des mesures gouvernementales en faveur de l'investissement dans le numérique, il ne sait pas si c'est à l'agenda :

Gilles Babinet à propos de la French Tech au CES de Las Vegas de 2015

5 min

L'équipe