En mer de Chine du sud, l'île vietnamienne de Ly Son, seule grande île encore contrôlée par le Vietnam au large de Quang Ngai. Île "sentinelle" du Vietnam pour les Paracels, revendiquées par Pékin
En mer de Chine du sud, l'île vietnamienne de Ly Son, seule grande île encore contrôlée par le Vietnam au large de Quang Ngai. Île "sentinelle" du Vietnam pour les Paracels, revendiquées par Pékin
En mer de Chine du sud, l'île vietnamienne de Ly Son, seule grande île encore contrôlée par le Vietnam au large de Quang Ngai. Île "sentinelle" du Vietnam pour les Paracels, revendiquées par Pékin ©Radio France - Dominique André
En mer de Chine du sud, l'île vietnamienne de Ly Son, seule grande île encore contrôlée par le Vietnam au large de Quang Ngai. Île "sentinelle" du Vietnam pour les Paracels, revendiquées par Pékin ©Radio France - Dominique André
En mer de Chine du sud, l'île vietnamienne de Ly Son, seule grande île encore contrôlée par le Vietnam au large de Quang Ngai. Île "sentinelle" du Vietnam pour les Paracels, revendiquées par Pékin ©Radio France - Dominique André
Publicité
Résumé

Que se passe-t-il dans les Paracels, archipel revendiqué par le Vietnam et la Chine ? Notre correspondante a pu se rendre en mer de Chine du sud, où les Chinois ont construit une ville desservie par un ferry interdit aux étrangers, et où le Vietnam va renforcer ses moyens pour surveiller la zone.

En savoir plus

De récentes images satellites suggèrent que Pékin est en train de construire des structures destinées à abriter des missiles sol-air sur des îlots dans les Spratleys.

Dans les Paracels, autre archipel revendiqué par le Vietnam et la Chine, les Chinois ont construit une ville desservie par un ferry interdit aux étrangers. Et le Vietnam va renforcer ses moyens pour surveiller la zone et protéger ses pêcheurs. Les Paracels et les Spratleys ont été explorées ou occupées par différentes nations au cours de l’histoire (Francais, Portugais, Hollandais, Vietnamiens, Chinois…)

Publicité
© Radio France - Dominique André

Reportage avec les pêcheurs vietnamiens en mer de Chine, grâce à notre correspondante à Pékin, Dominique André.

Traducteur du vietnamien au français : Trung Dung.

A ÉCOUTER AUSSI Les revendications de Pékin en mer de Chine (Les Enjeux internationaux)

Le drapeau vietnamien flotte sur les hauteurs de l'île de Ly Son, poste avancé du Vietnam en mer de Chine du sud, près des îles Paracels revendiquées par le Vietnam et la Chine
Le drapeau vietnamien flotte sur les hauteurs de l'île de Ly Son, poste avancé du Vietnam en mer de Chine du sud, près des îles Paracels revendiquées par le Vietnam et la Chine
© Radio France - Dominique André

Bui Doi, 63 ans, vit sur l'île de Ly Son en mer de Chine du sud. Ce pêcheur vietnamien a été attaqué plusieurs fois par les Chinois qui l'ont chassé des îles Paracels, où il pêchait depuis plus de 30 ans.

Bui Doi, pêcheur vietnamien
Bui Doi, pêcheur vietnamien
© Radio France - Dominique André

Le gouvernement vietnamien développe Ly son, son avant-poste pour les Paracels. Les autorités ont tiré un câble pour amener l'électricité jusqu’à l'île il y a deux ans. Et de jeunes vietnamiens viennent du continent pour participer au développement.

Arrivée des bateaux de pêche vietnamiens au petit matin sur cette île de 10 km2 et de 22 000 habitants.

© Radio France - Dominique André
© Radio France - Dominique André
© Radio France - Dominique André

Pham Thi Binh est l'épouse d'un pêcheur vietnamien mort en 2015 dans les îles Paracels revendiquées par le Vietnam et la Chine. Son bateau de pêche a été coulé par un bateau chinois. Elle vit seule.

Pham Thi Binh
Pham Thi Binh
© Radio France - Dominique André
© Radio France - Dominique André

L’historien Anh Son a cherché dans les archives de la France, ancienne puissance coloniale, pour prouver la souveraineté du Vietnam sur les Paracels : "Ces preuves remontent à la fin du 16e et au début du 17e siècle. Les documents mentionnent ces faits avec une grande précision. Des écrits en français reprennent les ouvrages produits dans l’ancienne Cochinchine. Les Français mentionnent également les expéditions par les marins vietnamiens qui partaient dans les Paracels pour étudier la géologie et exploiter les minerais des îles."

Exposée au musée de Ly Son, une stèle rappelle que les Paracels ont été sous le contrôle  des Français  jusqu'à la décolonisation par la France en 1954.
Exposée au musée de Ly Son, une stèle rappelle que les Paracels ont été sous le contrôle des Français jusqu'à la décolonisation par la France en 1954.
© Radio France - Dominique André

Aujourd'hui, il semblerait que le Vietnam cherche plutôt à discuter avec la Chine pour avoir accès aux eaux poissonneuses des Paracels, précieuses pour les deux pays.

Mais le retour des îles sous la souveraineté du Vietnam paraît compromis. Les Paracels sont stratégiques pour la Chine, notamment pour ses sous-marins nucléaires basés à Hainan (île chinoise). Ces engins ont besoin d’accéder à l'océan Pacifique sans être détectés, notamment par la flotte américaine.

Vice-présidente du comité populaire, Pham Thi Huong administre l'île vietnamienne de Ly Son
Vice-présidente du comité populaire, Pham Thi Huong administre l'île vietnamienne de Ly Son
© Radio France - Dominique André
Borne de souveraineté du Vietnam sur les îles Paracels exposée au petit musée de l'île de Ly Son
Borne de souveraineté du Vietnam sur les îles Paracels exposée au petit musée de l'île de Ly Son
© Radio France - Dominique André

Mise en ligne avec le concours d'Eric Chaverou

Références

L'équipe

Éric Chaverou
Collaboration
Abdelhak El Idrissi
Collaboration