Publicité
En savoir plus

Après un débat sans vote sur l'intervention militaire française en Syrie hier, les députés évoqueront cet après-midi à l'Assemblée nationale l'accueil des réfugiés en France et en Europe.Notre pays s'est engagé à prendre soin de 24.000 candidats à l'exil : des Syriens et des Irakiens qui ont fui les guerres et les persécutions.François Hollande, lors de sa conférence de presse de rentrée a d'ailleurs parlé de "cause nationale", compte tenu de l'ampleur du drame qui se joue aux portes de l'Europe.L'occasion pour nous de poser ces questions : Y-a-t-il aux yeux des autorités des bons migrants et des mauvais migrants ?

Reportage de Catherine Duthu .

Publicité
Réfugiés : le plan de répartition de la Commission européenne
Réfugiés : le plan de répartition de la Commission européenne

Antoine Decourcelle, responsable en Ile-de-France de la Commission Asile à la Cimade dénonce un deux poids deux mesures entre cet accueil des syriens et la situation faites aux autres migrants :

Antoine Decourcelle, responsable ne Ile de France de la comission Asile à la CIMADE
Antoine Decourcelle, responsable ne Ile de France de la comission Asile à la CIMADE
© Radio France - Catherine Duthu

Écouter

3 min

Références

L'équipe

Catherine Petillon
Collaboration
Éric Chaverou
Collaboration
Abdelhak El Idrissi
Collaboration