Publicité
En savoir plus

Il y a une semaine, le monde découvrait la photo du petit Aylan Kurdi, mort sur une plage de cette cité balnéaire.

Une image qui a rapidement provoqué une vague d'émotion sans précédent.

Publicité

Omar Ouahmane s'est rendu sur place, auprès des Syriens qui sont prêts à mourir pour arriver en Europe.

Dans la rue à Bodrum, en Turquie, le 9 septembre 2015, une réfugiée syrienne demande de l'aide
Dans la rue à Bodrum, en Turquie, le 9 septembre 2015, une réfugiée syrienne demande de l'aide
© Radio France - Omar Ouahmane
Eux dorment. Ali 3 ans et Yamin 1 an, nés à Raqqa en Syrie, vivent avec leurs parents dans 1 jardin de Bodrum. 9 sept 2015
Eux dorment. Ali 3 ans et Yamin 1 an, nés à Raqqa en Syrie, vivent avec leurs parents dans 1 jardin de Bodrum. 9 sept 2015
© Radio France - Omar Ouahmane
Une couronne de roses posée là où gisait le petit Aylan Kurdi, sur une plage de Bodrum, en Turquie, le 4 septembre 2015
Une couronne de roses posée là où gisait le petit Aylan Kurdi, sur une plage de Bodrum, en Turquie, le 4 septembre 2015
© Radio France - Omar Ouahmane

Migrants, réfugiés, demandeurs d'asile en Europe, une série en 3 volets
- 1er chapitre : les chiffres et les mots (publié le 28 août 2015) - 2e chapitre : les réponses politiques de l'Europe (publié le 1er septembre 2015) - 3e chapitre : mises en perspectives des flux actuels dans l'espace et le temps
- Et l'ensemble des analyses et témoignages de la chaîne au sujet des migrants et des réfugiés.