La marquise de Saint-Méran surprenant ce qu'elle pense être "un fantôme", en fait madame de Villefort, qui empoisonne son verre ©AFP - PHOTO12
La marquise de Saint-Méran surprenant ce qu'elle pense être "un fantôme", en fait madame de Villefort, qui empoisonne son verre ©AFP - PHOTO12
La marquise de Saint-Méran surprenant ce qu'elle pense être "un fantôme", en fait madame de Villefort, qui empoisonne son verre ©AFP - PHOTO12
Publicité
Résumé

Le mariage de Valentine de Villefort est précipité par le décès de son grand-père, au grand dam de Maximilien Morrel.

En savoir plus

Ce n'est pas ma faute madame si je n'ai personne. A Malte j'aimais une jeune fille et j'allais l'épouser quand la guerre m'a enlevé loin d'elle. J'avais cru qu'elle m'aimait assez pour m'attendre. Mais quand je suis revenu, elle était mariée.    
Le comte de Monte-Cristo à Mercédès de Morcerf

La soirée chez les Morcerf continue, on y apprend que le baron Danglars continue à perdre des sommes importantes, que le comte n'en veut pas à Mercédès, mais aussi, le décès du marquis de Saint-Méran, le grand-père de Valentine de Villefort.
Madame de Saint-Méran est elle aussi souffrante et souhaite hâter le mariage de sa petite-fille afin de pouvoir y assister.

Publicité

Il faut donc vous hâter afin que, n'ayant plus sa mère, Valentine ait au moins sa grand-mère pour bénir son mariage. Je suis la seule qui lui reste du côté de ma pauvre fille Renée, que vous avez si vite oublié monsieur. Une belle-mère n'est jamais une mère.    
La marquise de Saint-Méran à monsieur de Villefort

Valentine est désespérée, elle retrouve Maximilien qui lui apprend que Franz d'Epinay vient d'arriver à Paris. Maximilien Morrel lui demande de lutter avec lui contre ce mariage, qu'ils s'enfuient tous les deux. 

Une lutte ? Appelez plutôt cela un sacrilège ! Je lutterais contre l'ordre de mon père ? Contre le cœur de mon aïeule mourante ? C'est impossible.    
Valentine de Villefort.

Perdant espoir, Maximilien s'en va en annonçant qu'il attendra jusqu'à l'annonce du mariage, mais qu'une fois qu'il aura appris la nouvelle, il se tuera. 

Maximilien, mon ami, mon frère sur la terre, mon véritable époux dans le ciel, je t'en prie, fait comme moi, vis avec la souffrance. Un jour peut-être nous serons réunis.    
Valentine

Références

L'équipe

Philippe Garbit
Philippe Garbit
Philippe Garbit
Production
Jean-Jacques Vierne
Réalisation
Alexandra Malka
Réalisation