© Radio France
© Radio France
© Radio France
Photographie de David Diop, écrivain et spécialiste de la littérature du XVIIIe siècle.
L'écrivain David Diop est habité par deux histoires : celle du Sénégal et celle de la France, qu’il évoque dans ses romans, avec comme toile de fond le siècle des Lumières, la Grande Guerre, ou encore l’Exposition universelle de 1889.
58 min
Le maire de Paris Jacques Chirac présente les plans pour le réaménagement du Jardin des Halles à Paris, avec les architectes François-Xavier Lalanne (à gauche) et Louis Arretche (à droite), 25 juin 1981.
Alors que les questions d'organisation urbaine remontent à l'Antiquité, l'urbanisme naît formellement au XIXe siècle. Quels sont les grands jalons de cette histoire ? Comment les urbanistes et les architectes ont-ils remis en question le modèle de la rue ?
58 min
La Grande Procession de Florence, le jour de la Fête de Dieu, 1760. La religion s’invite dans les rues lors des processions. L’occasion pour les élites de se montrer, et pour la foule de s’emporter…
Au XVIIIe siècle, les processions occupent une place centrale dans les rues des communes françaises. Elles rythment le temps, fournissent une occasion de célébrer l’identité locale et de souder la communauté. Mais avec la Révolution, la visibilité du fait religieux dans l’espace public fait débat…
59 min
Marchande de fleurs à Londres vers 1900.
Chanteuse de rue, crieur, marchande ambulante ou aiguiseur de couteaux, les métiers de rue sont l'apanage des classes populaires, qui multiplient les activités pour compléter leurs maigres salaires et échapper à la pauvreté. Entre errance, mendicité et débrouillardise, comment survivre dans la rue ?
58 min
Manifestation dans les rues de Paris contre la loi Debré en 1973.
La rue est aujourd'hui considérée comme un espace d'expression politique privilégié, qui accueille régulièrement manifestations et rassemblements. En a-t-il toujours été ainsi ? Si le peuple est étroitement associé à la rue, comment le pouvoir politique s'approprie-t-il, lui aussi, la rue ?
59 min
Photographie de Michelle Perrot, historienne, militante féministe et autrice de "Le Temps des féminismes".
On ne naît pas féministe, alors comment le devient-on ? Précurseuse de l’histoire des femmes, Michelle Perrot retrace son itinéraire intellectuel et nous éclaire sur la profondeur historique des luttes qui agitent aujourd’hui nos sociétés.
59 min
Le Cours de l'histoire
En raison d'un mouvement de grève
Illustration d'un restaurant parisien du XIXe siècle.
Sous le Second Empire, à Paris, alors que les pratiques alimentaires évoluent, le restaurant devient une nouvelle mode très appréciée des bourgeois. Comment la table d'un restaurant parisien est-elle approvisionnée sous le Second Empire ? Quels liens entre villes et campagnes sont mis en évidence ?
59 min
"Les cinq sens, goût", toile d'Abraham Bosse (1635)
À la fin de l'Ancien Régime, une nouvelle cuisine se déploie à la table des rois, prémices de la gastronomie française : élaboration de coulis et de fonds de cuisson, triomphe du bouquet garni, beurre à toutes les sauces… Comment les élites mettent-elles en scène leur puissance grâce à la table ?
59 min
Peinture "La Femme du marché" d'Arnout de Muyser (1590)
Les aliments emblématiques d'un territoire ne sont pas une invention récente. À la fin du Moyen Âge, les perdrix de Nevers ou les pruneaux de Tours sont déjà connus. Au XVIIe siècle, ces produits labellisés d'après une ville ou une région se multiplient et acquièrent leur réputation gastronomique.
58 min
Laurence Equilbey, une cheffe d'orchestre qui fait parler les siècles entre eux.
Laurence Equilbey a reçu une éducation européenne : une enfance passée en Allemagne puis des études sur tout le continent. C’est à travers la musique que la cheffe d’orchestre touche à l’histoire, racontée par les compositeurs et les instruments des époques préromantiques, romantiques et baroques.
58 min
Le roi d'Angleterre Jean signe la "Magna Carta" afin de préserver les privilèges de la noblesse. Illustration de James William Edmund Doyle, 1864.
La "common law", le droit britannique, est souvent présentée comme différente du droit européen, car elle s'appuierait davantage sur la jurisprudence que les droits continentaux. L'analyse historique confirme-t-elle cette idée communément répandue ? Les Anglais font-ils vraiment tout différemment ?
58 min

À propos du podcast

© Radio France
© Radio France

Du lundi au vendredi de 9h à 10h sur France Culture

Du lundi au vendredi, le Cours de l'Histoire remet au goût du jour le récit de l'Histoire, réservant un traitement à toutes ses occurrences dans l'espace public comme dans les productions culturelles, tout en restant très attentif à l'actualité de la recherche.

En 20 ans, les questions ont évolué, les problématiques se sont déplacées, l’enjeu politique que représente le savoir historique pour nos sociétés, pour les citoyens comme pour les pouvoirs n’est plus le même : à bien des égards, il occupe une place plus importante que jamais. Le Cours de l’histoire remet au goût du jour le récit de l’Histoire, réservant un traitement à toutes ses occurrences dans l’espace public comme dans les productions culturelles, tout en restant très attentif à l’actualité de la recherche.

L'équipe