Nicolas Offenstadt et Xavier Mauduit devant la Fernsehturm, à Berlin, le 30 août 2019  ©Radio France - Marion Dupont
Nicolas Offenstadt et Xavier Mauduit devant la Fernsehturm, à Berlin, le 30 août 2019 ©Radio France - Marion Dupont
Nicolas Offenstadt et Xavier Mauduit devant la Fernsehturm, à Berlin, le 30 août 2019 ©Radio France - Marion Dupont
Publicité
Résumé

30 ans après la chute du mur de Berlin, l'ex RDA est toujours présente à travers ses ruines et ses lieux abandonnés. On explore aujourd'hui ce passé de l'Allemagne de l'Est avec l'historien Nicolas Offenstadt lors d'une promenade berlinoise.

avec :

Nicolas Offenstadt (historien, maître de conférences à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne).

En savoir plus

Que reste-t-il de la RDA dans l’Allemagne d’aujourd’hui ? Dans son ouvrage URBEX RDA, l'Allemagne de l’Est racontée par ses lieux abandonnés, l'historien Nicolas Offenstadt a pratiqué une véritable « exploration urbaine » en pénétrant plus de 230 lieux fermés, interdits ou délaissés, de l’ex RDA. Aujourd'hui, il nous emmène pour une promenade radiophonique en direct de Berlin, de La Maison de l'Unité, premier siège du parti communiste après 1945, en passant par Alexander Platz pour terminer sur la Karl-Marx Allee.

L’exploration urbaine c’est rentrer dans des lieux qui sont abandonnés, qui sont vidés par l’homme et de les visiter en toute illégalité, en toute liberté pour voir ce qu’il en reste. En tous les cas c’est ma conception de l’urbex. Ce n’est pas visiter juste pour l’esthétisme, juste pour prendre des photos ou par gout des ruines, il y a toujours eu un gout des ruines. Mais moi ce qui m’intéresse c’est de visiter des lieux qui sont abandonnés pour voir ce qu’ils disent sur l’histoire qui s’est passée. Je regarde toutes les traces, les papiers qui traînent par terre, les objets qui sont encore là… Mais plus loin, mon exploration urbaine c’est de regarder partout comme ici, ce qui reste de la ville. Nicolas Offenstadt

Publicité
L'équipe du Cours de l'histoire accompagnée de Nicolas Offenstadt, à Berlin, le 30 août 2019
L'équipe du Cours de l'histoire accompagnée de Nicolas Offenstadt, à Berlin, le 30 août 2019
© Radio France - Marion Dupont

Berlin en 1945 c’est une ville qui est détruite, on considère qu’il y a environ un tiers voire un quart des bâtiments qui ont été endommagés et environ 11% de tous les bâtiments qui ont été détruits. Evidemment c’est inégal selon les quartiers, selon l’importance stratégiques, selon les combats qui se sont déroulés vous avez plus ou moins de destruction. Et ici au cœur de Berlin, il y a eu énormément de destructions. On dit généralement que le quartier dans lequel on arrive, celui d’Alexander Platz, était un champ de ruines. Donc le régime, d’abord la zone d’occupation soviétique, puis la RDA à partir de 1949, ont reconstruit. Nicolas Offenstadt

La statue de Gerhard Thieme, le travailleur du bâtiment, Berlin, 30 aout 2019
La statue de Gerhard Thieme, le travailleur du bâtiment, Berlin, 30 aout 2019
© Radio France - Marion Dupont

Son diffusé : Extrait du Journal Télévisé de 20h – TF1 – 07/10/1989

Références

L'équipe

Xavier Mauduit
Xavier Mauduit
Xavier Mauduit
Production
Anne-Toscane Viudes
Collaboration
Marion Dupont
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Camille André
Collaboration
Thomas Jost
Réalisation
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Production déléguée