L'Hermitage à Pontoise, tableau de Camille Pissarro, 1867
L'Hermitage à Pontoise, tableau de Camille Pissarro, 1867
L'Hermitage à Pontoise, tableau de Camille Pissarro, 1867 ©Getty - De Agostini
L'Hermitage à Pontoise, tableau de Camille Pissarro, 1867 ©Getty - De Agostini
L'Hermitage à Pontoise, tableau de Camille Pissarro, 1867 ©Getty - De Agostini
Publicité
Résumé

Exode rural, révolution des transports et modernisation agricole : les sociétés rurales connaissent de profondes mutations lors de la révolution industrielle. Le monde paysan est-il le miroir des transformations sociales du XIXe siècle ? Quel rôle les villes de campagne jouent-elles ?

avec :

Pierre Cornu (historien de la ruralité).

En savoir plus

Campagnes et petites villes, les paysans face à l'industrialisation : quel choc ! quel changement ! Les campagnes au XIXe siècle connaissent de profonds bouleversements : l’arrivée du chemin de fer, les nouvelles machines, l’exode rural, les transformations économiques et sociales. Les paysans ne sont pas les spectateurs de l’industrialisation, ils l’accompagnent, ils y participent et pourquoi pas en sont les moteurs.

Comment l'industrialisation s'ancre-t-elle dans les campagnes ?

Le XIXe siècle en France est marqué par de profonds bouleversements démographiques, économiques, sociaux et politiques. Les manières de produire et de consommer changent, ce qui entraîne de profondes mutations dans les sociétés paysannes et les petites villes de campagne.

Publicité

"À partir de la Révolution s’est cristallisé un imaginaire duale dans lequel les rats des villes et les rats des champs ont des fonctions différentes. Cet imaginaire a eu une telle force qu'il a dépassé la complexité réelle des rapports sociaux et des rapports économiques, et a fini par être structurant", remarque l'historien Pierre Cornu.

Révolution industrielle, exode rural, révolution des transports et modernisation agricole, autant de nouveautés qui poussent les gens de la terre à changer leur méthode de travail. Avec la multiplication des usines et les stratégies mises en place par la ville, le monde paysan doit désormais faire face à un espace urbain toujours plus impliqué dans le développement d’une agriculture non plus uniquement vivrière mais surtout commerciale.

"La petite ville est la vitrine des produits et participe à leur renommée. Elle donne aussi à connaître aux paysans les évolutions qu'ils sont censés donner à leurs productions : s'orienter vers telle ou telle variété de fruit, plus tendre, plus juteuse, plus sucrée, ou vers telle race bovine ou chevaline. La petite ville est essentielle pour la mise en connexion des producteurs et des consommateurs", explique l’historienne Corinne Marache.

Quelles relations entretiennent le monde rural et le monde urbain à l'ère de l'industrialisation ? Quelle place occupent les villes dans les campagnes ? Comment les territoires paysans se sont-ils ancrés dans un espace qui dépasse largement les frontières de la ruralité ?

51 min

Nos invité·e·s

Corinne Marache est professeure d’histoire contemporaine à l’Université Bordeaux-Montaigne, spécialiste d’histoire sociale et rurale du XIXe siècle. Elle a notamment publié :

Pierre Cornu est professeur d’histoire contemporaine et d’histoire des sciences à l’Université Lumière Lyon 2, membre du Laboratoire d’études rurales de Lyon, chercheur en délégation à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae). Il est notamment l'auteur de :

  • La Systémique agraire à l'Inra : histoire d'une dissidence (Quae, 2021)
  • Recherche scientifique et politique agricole. Jacques Poly, un stratège (coordination éditoriale avec Egizio Valceschini et Odile Maeght-Bournay, Quae, 2019)
  • L'Histoire de l'Inra entre science et politique (avec Egizio Valceschini et Odile Maeght-Bournay, Quae, 2018)
  • Petites villes en montagne. De l'Antiquité au XXe siècle : Europe occidentale et centrale (co-dirigé avec Jean-Luc Fray et Patrick Fournier, Presses universitaires Blaise Pascal, 2013)
  • Nouvelles questions agraires. Exploitations, fonctions, territoires (co-dirigé avec Jean-Luc Mayaud, La boutique de l’histoire, 2008)
  • Au nom de la terre. Agrarisme et agrariens en France et en Europe du 19e siècle à nos jours (co-dirigé avec Jean-Luc Mayaud, La boutique de l’histoire, 2007)
  • Une économie rurale dans la débâcle. Cévenne vivaraise, 1852-1892 (Larousse, 1993)

Pierre Cornu est commissaire scientifique de l'exposition "La guerre des moutons. Le mérinos à la conquête du monde, 1786-2021" qui se tient aux Archives nationales à Paris du 15 décembre 2021 au 18 avril 2022.

Sons diffusés dans l'émission

  • Archive : deux comices agricoles à Cussac et Lubernac dans Limousin actualités - ORLI, 27 septembre 1966
  • Extrait : La Petite Fadette, film de Michaëla Watteaux, sorti en 2004, avec Richard Bohringer, d'après le roman de George Sand de 1849
  • Extrait : Jacquou le Croquant, film de Laurent Boutonnat, sorti en 2007, d'après le roman d'Eugène Le Roy de 1899
  • Lecture par Marion Malenfant : extrait de Madame Bovary de Gustave Flaubert, 1857
  • Extrait : Le Pain noir, film de Serge Moati, 1974