Plafond de Marc Chagall à l'Opéra Garnier (détail) La Tour Eiffel
Plafond de Marc Chagall à l'Opéra Garnier (détail) La Tour Eiffel
 Plafond de Marc Chagall à l'Opéra Garnier (détail) La Tour Eiffel - Libre de droits
Plafond de Marc Chagall à l'Opéra Garnier (détail) La Tour Eiffel - Libre de droits
Plafond de Marc Chagall à l'Opéra Garnier (détail) La Tour Eiffel - Libre de droits
Publicité
Résumé

Au XIXe siècle, les progrès de la presse et de l’édition ainsi que le succès d’inventions nouvelles comme le cinéma permettent une diffusion à grande échelle de toute une production littéraire, théâtrale, scénique. Dès lors, la culture devient le langage commun d’une Europe en pleine mutation.

avec :

Christophe Charle (Professeur émérite d'histoire contemporaine à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne).

En savoir plus

Qui peut se targuer d’être un mélange de père Fouettard et de mentor ? Sans doute un directeur de thèse, celui qui accompagne un étudiant, celui qui le guide dans le cadre d’un doctorat. Le directeur ou la directrice de thèse demande parfois un chapitre à son étudiant, pour constater si le travail avance et quels sont les angles choisis. L’étudiant est toujours angoissé au moment de les envoyer : ces chapitres vont-ils être bien reçus ? La tension est d’autant plus grande quand les chapitres n’ont pas encore été écrits ! 

Un jour, après quelques années, la thèse est enfin rédigée. Au moment d’écrire les remerciements, ceux dont le directeur de thèse a été très absent disposent d’une ruse : 

Publicité

Je remercie vivement mon directeur, ma directrice, pour la grande liberté dont j’ai bénéficié.

Pour ma part, mon doctorat portait sur la Maison de l’empereur Napoléon III, un ministère chargé d’organiser la vie du souverain et, dès lors, qui offrait une image au régime, celle de la fête impériale. Au moment des remerciements, j’ai simplement écrit : 

Je voudrais ici exprimer mes plus sincères remerciements et ma profonde gratitude à Monsieur le Professeur Christophe Charle qui, par son soutien et ses précieux conseils, des fondations de ce travail sous forme de DEA à l’état des lieux final, fut un formidable conducteur de travaux.

Christophe Charle est notre invité dans Le Cours de l’histoire.

Sons diffusés : 

Archives : 

  • Extrait du film Le grand Méliès de Georges Franju 
  • Extrait du feuilleton Les mystères de Paris de Marcel Cravenne, Radio Télévision Française, 1ere chaîne, le 30/12/1961
  • Michel Debré dans Aujourd'hui Madame, réalisation Jean-Paul Askenasi, Antenne 2, le 05/09/1978
  • Extrait du film Ludwig ou le crépuscule des dieux de Luchino Visconti 

Musiques : 

  • Mari Madelen par Yann Fanch Kemener et Jean-François Kemener 
  • La chanson de l’Europe par Maria Candido 
  • La petite phrase de Camille Saint-Saens, interprétation de Flora Elphege et Jean Martin 
Références

L'équipe

Xavier Mauduit
Production
Anne-Toscane Viudes
Collaboration
Marion Dupont
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation
Peire Legras
Réalisation
Camille André
Collaboration
Anaïs Kien
Chronique