Laboratoire municipal de chimie à Paris en 1887. Gravure d'après un tableau de Ferdinand Gueldry ©Getty - G. Dagli Orti / De Agostini
Laboratoire municipal de chimie à Paris en 1887. Gravure d'après un tableau de Ferdinand Gueldry ©Getty - G. Dagli Orti / De Agostini
Laboratoire municipal de chimie à Paris en 1887. Gravure d'après un tableau de Ferdinand Gueldry ©Getty - G. Dagli Orti / De Agostini
Publicité
Résumé

Prendre des notes, manipuler, allumer les fourneaux. L'importance des laborantins, secrétaires, épouses et filles de scientifiques est souvent passée sous silence dans l'histoire des sciences. Dès lors, comment étudier leur apport historique malgré leur invisibilisation ?

avec :

Françoise Waquet (Historienne, directrice de recherche au CNRS, autrice d'« Une histoire émotionnelle du savoir XVIIe-XXIe siècle » (CNRS éditions, 2019)).

En savoir plus

Quand un homme ou une femme est honoré vient le temps des remerciements : à ma mère, à mon père, à qui je dois tout… Certains remercient Dieu, leur mémé, leur naquier.

Pour une émission de radio, sur France Culture particulièrement, il semble essentiel de remercier les équipes. Pour Le Cours de l’histoire, merci à Marion Dupont et Anne-Toscane Viudès, collaboratrices spécialisées qui préparent les émissions ; merci à Jeanne Delecroix, attachée de production, au coeur des rouages du Cours de l’histoire ; merci à Pauline Marragou et à toutes les stagiaires ; et merci aussi à Maïwenn Guiziou, qui programme les émissions, avec les thèmes et les invités. Merci enfin à Laurence Millet et Alexandre Manzanares, qui réalisent l’émission, avec les équipes techniques de France Culture.

Publicité

Ici comme ailleurs, face aux inventeurs superstars, l’historienne Françoise Waquet met en lumière tous les acteurs et actrices de la recherche scientifique : des équipes essentielles à la création !

L'histoire des sciences... côté coulisses

L’histoire des sciences met sur le devant de la scène des inventeurs superstars, génies seuls responsables de grandes découvertes. Derrière tous les Pasteur, Durkheim et autres grands noms de la science, se cachent dans les coulisses des laboratoires une multitude d’acteurs, et d'actrices, de la recherche.

Techniciens, laborantins, secrétaires, souffleurs de verre, étudiants, épouses et filles de scientifiques jouent un rôle crucial mais restent souvent dans l’ombre des publications et des cérémonies de remises de prix des chercheurs.

"Beaucoup d'épouses ont fait des travaux de dactylographie (jusqu'à l'arrivée des ordinateurs, beaucoup de chercheurs n'ont jamais touché à une machine à écrire). Elles relisaient des épreuves, dessinaient des travaux, faisaient les photographies. On en voit aussi qui faisaient des traductions, car les garçons étant mis au latin et au grec, ils faisaient moins de langues vivantes", détaille l'historienne des savoirs Françoise Waquet. "Il y a un apport domestique absolument considérable."

Dans cette émission, Françoise Waquet met en lumière ces travailleurs et leurs compétences, à la fois techniques et intellectuelles, et déconstruit l’idée reçue de leur contribution dénuée de réflexion.

"En général, quand on parle de nos jours de travail délégué ou de travail subordonné, on le fait avec une sorte de connotation péjorative", souligne Françoise Waquet. "Or, on voit que les personnes qui apportent une aide matérielle ont aussi tout savoir-faire qui peut être créatif."

Les sources biographiques permettent de retracer le vécu des relations hiérarchiques et les nombreuses vexations. Souvent, ils parviennent à négocier leur position au sein du laboratoire par des actes de micro-résistance.

Qui sont les acteurs et actrices de la recherche scientifique et comment les étudier malgré leur invisibilité historique ?

Pour en parler

Françoise Waquet est historienne, directrice émérite de recherche au CNRS et médaille d’argent du CNRS.

Elle a notamment publié :

Sons diffusés dans l'émission

  • Extrait du film Les Palmes de M. Schulz de Claude Pinoteau, sorti en 1997, avec Isabelle Huppert dans le rôle de Marie Curie
  • Lecture par Marion Malenfant d'un extrait de la notice de l'Année sociologique de Marcel Mauss, neveu d'Émile Durkheim, parue à la mort de Louise Émile Durkheim en 1926
  • Archive de Jacques Lacan dans l'émission Un certain regard le 16 mars 1974
  • Archive d'une lettre de Pasteur lue par Sacha Guitry dans 100 merveilles en 1954
  • Archive d'Hélène Néel interrogée sur l'attribution du prix Nobel de physique à son époux Louis Néel dans Rhône Alpes actualités en 1970
  • Lecture par Marion Malenfant de l'entrée "remerciements" du Feminist Dictionary (Londres, 1985)
Références

L'équipe

Xavier Mauduit
Production
Anne-Toscane Viudes
Collaboration
Jeanne Delecroix
Collaboration
Marion Dupont
Collaboration
Valentine Lauwereins
Collaboration
Maïwenn Guiziou
Production déléguée