"Vue de Venise" (le palais des Doges, la place Saint Marc) Page tiree du livre de voyages "peregrinatio in terram sanctam" d'apres le pelerinage en Terre Sainte de Bernard de Breydenbach (Breidenbach) (1454-1497)
"Vue de Venise" (le palais des Doges, la place Saint Marc) Page tiree du livre de voyages "peregrinatio in terram sanctam" d'apres le pelerinage en Terre Sainte de Bernard de Breydenbach (Breidenbach) (1454-1497)
"Vue de Venise" (le palais des Doges, la place Saint Marc) Page tiree du livre de voyages "peregrinatio in terram sanctam" d'apres le pelerinage en Terre Sainte de Bernard de Breydenbach (Breidenbach) (1454-1497) ©AFP - Luisa ricciarini/leemage  Leemage
"Vue de Venise" (le palais des Doges, la place Saint Marc) Page tiree du livre de voyages "peregrinatio in terram sanctam" d'apres le pelerinage en Terre Sainte de Bernard de Breydenbach (Breidenbach) (1454-1497) ©AFP - Luisa ricciarini/leemage Leemage
"Vue de Venise" (le palais des Doges, la place Saint Marc) Page tiree du livre de voyages "peregrinatio in terram sanctam" d'apres le pelerinage en Terre Sainte de Bernard de Breydenbach (Breidenbach) (1454-1497) ©AFP - Luisa ricciarini/leemage Leemage
Publicité
Résumé

Comment parler d’une ville qui a fait couler autant d’encre que Venise ? Elisabeth Crouzet-Pavan a fait le choix de la raconter comme un espace vécu, comme un lieu façonné par les histoires et les représentations, qui existe autant par ce qu’il est que par ce qu’il suscite comme fantasmes.

avec :

Elisabeth Crouzet-Pavan (Professeur d'histoire du Moyen Age à l'université de Paris-Sorbonne.).

En savoir plus

Aujourd’hui, nous avons comme alternatives la gondole et le vaporetto, ou alors tout simplement nos pieds : Venise est une ville de canaux où le piéton se régale à force de se perdre dans les ruelles. Nous essaierons de comprendre l’invention d’une ville pour la voir ensuite triomphante. Nous allons observer la mort lente de Torcello, petite île au nord de la lagune. Nous allons nous promener dans le quartier de San Marco, à l’Arsenal, sur le Lido, pour ensuite nous plonger dans ces espaces qui se noient dans le temps à la rencontre des pouvoirs et de la société de Venise à la fin du Moyen Âge. Nous allons croiser Dante et Giotto et sans doute Agnese, Beatrice, Parisina, trois femmes décapitées dans l’Italie de la Renaissance. Ce voyage est un mystère, comme celui des rois de Jérusalem, un mystère qui surgit des eaux salées pour devenir un miracle de pierres. Aujourd’hui, notre guide dans Venise au Moyen Âge en est l’une des meilleurs spécialistes : Élisabeth Crouzet-Pavan, qui va pouvoir combler nos lagunes !

Sons diffusés : 

Archives : 

Publicité
  • émission Le Passé en direct, diffusée sur France 3, le 30/01/1982
  • André Suarès, Le Voyage du condottiere 1932, dans l'émission Heures vénitiennes, France Culture, septembre 1969
  • Jean Larteguy, à propos de son livre Marco Polo, espion à Venise, sur France Culture le 06/01/1984 
  • Acqua Alta à Venise, ORTF, 11/11/1966
  • Orson Welles et Jeanne Moreau, à propos du film Othello, 26/03/1972
  • Extrait du Marchand de Venise de William Shakespeare entre 1596 et 1597, Acte IV : Scène 1

Musique : Com'è triste Venizia de Charles Aznavour

Lecture par Camille André : Voyage en Italie, De Vêrone à Venise, de Goethe, publié en 1816-1817

Rediffusion de l'émission du 31/12/2019

Références

L'équipe

Xavier Mauduit
Production
Anne-Toscane Viudes
Collaboration
Marion Dupont
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Camille André
Collaboration
Thomas Jost
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée