Art olmèque, tête colossale, Villahermosa, État de Tabasco, Mexique. Photo : De Agostini.  ©Getty
Art olmèque, tête colossale, Villahermosa, État de Tabasco, Mexique. Photo : De Agostini. ©Getty
Art olmèque, tête colossale, Villahermosa, État de Tabasco, Mexique. Photo : De Agostini. ©Getty
Publicité
Résumé

Les têtes sculptées colossales sont emblématiques de la civilisation olmèque qui se développe sur la côte du golfe du Mexique entre 1700 et 400 av. J.-C. L'ancienneté de cette civilisation lui vaut d'être qualifiée de "culture mère" de l'Amérique, à l’origine de l’identité mésoaméricaine.

avec :

Dominique Michelet (Directeur de recherche au CNRS), Steve Bourget (Responsable des collections Amérique au musée du Quai Branly-Jacques Chirac).

En savoir plus

Qui sont les Olmèques ? Le nom même fait rêver, et pas seulement parce qu’ils sont parmi les héros de notre enfance, quand Esteban, Zia et Tao partent à la recherche des Mystérieuses cités d’Or. Les Olmèques fascinent car ils sont porteurs d’une civilisation brillante, longtemps méconnue et découverte tardivement. Depuis, nous saisissons sans cesse, découverte après découverte, études après étude, l’importance de cette civilisation. Partons au Mexique, dans les États actuels de Veracruz et de Tabasco, pour une histoire pimentée ! Xavier Mauduit

1853. Un paysan de Veracruz défriche un champ de maïs, un immense bloc de pierre dépasse de la terre meuble et attise sa curiosité. Une fois dégagé, surprise ! Une gigantesque tête au faciès singulier apparaît : elle a des lèvres épaisses, un nez épaté, un léger strabisme, des rubans aux oreilles et un casque qui descend jusqu’aux yeux. Qui est ce personnage ? La question intéresse peu et reste en suspens. Dix ans plus tard, José María Melgar y Serrano, explorateur et collectionneur, fait une excursion pour voir la tête. Il déclare : « Ce qui m'a le plus étonné, c'est le type éthiopien qu'elle représente. J'ai pensé qu'il y avait eu sans doute des Noirs dans ce pays, et cela aux premiers âges du monde ». La découverte de ce visage de pierre nourrit donc des théories fantaisistes et la civilisation qui se cache derrière n’est pas reconnue. Les premières vraies campagnes de fouilles ont lieu en 1945. D’autres sculptures sont trouvées : de nouvelles têtes colossales, des hommes-jaguars, de petites figurines de jade… L’ampleur du monde olmèque est alors reconnue : bien avant les Mayas et les Aztèques, ils ont construit des pyramides, mis au point un calendrier, un système d’écriture…

Publicité

Nous vous proposons de plonger à travers plus de deux millénaires d’histoire, d’échanges et de traditions artistiques. Qui étaient les Olmèques ? Quels éléments les caractérisent ? Pourquoi se sont-ils développés sur la côte du Golfe ? Quel sens donner à leur production artistique et rituelle ? Pourquoi leur découverte est-elle si récente ?

Avec Dominique Michelet, archéologue mayaniste, directeur de recherche émérite au CNRS, membre du laboratoire ArchAm de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Il a dirigé avec Steve Bourget et Cora Falero Ruiz le catalogue de l’exposition “Les Olmèques et les cultures du Golfe du Mexique” du musée du Quai Branly et avec F. Solís Olguín, Teotihuacan, cité des dieux (Musée du Quai-Branly, Somogy Éditions d’art, 2009). Il est coauteur avec Mercedes de la Garza de Mayas. Révélation d’un temps sans fin (Musée du Quai-Branly RMN, 2014).

Avec nous aussi, Steve Bourget, archéologue, responsable de la collection Amériques du Musée du quai Branly-Jacques Chirac et commissaire associé de l'exposition “Les Olmèques et les cultures du Golfe”.  Il a notamment l'auteur de Sacrifice, violence, and ideology among the Moche. The rise of social complexity in ancient Peru (University of Texas Press, 2016), Les rois mochica. Divinité et pouvoir dans le Pérou ancien (Somogy éd. d'art, MEG, Musée d'ethnographie de Genève, 2014), Sex, death and sacrifice in Moche religion and visual culture (University of Texas Press , 2006) et avec Kimberley L. Jones, Art and Archaeology of the Moche (University of Texas Press, 2008). 

C'est autour de 1860 qu'on découvre une tête colossale, on n'arrive pas alors à la placer dans un contexte culturel. C'est au début du 20e siècle que les Olmèques vont entrer dans l'idée de la mésoamérique. On va commencer à faire des travaux dans la région à partir des années 1930-1940 et c'est là qu'ils vont commencer à exister au niveau archéologique et plus généralement scientifique. C'est donc une épopée très récente. Steve Bourget

C'est fondamental : les Olmèques fondent et jettent les bases de toute une vision du monde qui va être partagée par leurs successeurs. Dominique Michelet

59 min

Sons diffusés : 

  • Archive - 04/04/1962 - Journal des actualités françaises - Exposition consacrée "Maya" au Petit Palais à Paris. 
  • Archive - 06/03/1993 - France culture - Le bon Plaisir - Jean Laplanche, psychanalyste, décrit des sculptures Olmèques de sa collection. 
  • Archive - 20/02/1980 - L'aventure archéologique - Jacques Soustelle, ethnologue, parle de l'importance de la civilisation Olmèque. 
  • Archive - 12/02/199 - TF1 -  Lettres d'un bout du monde - Voyage au Mexique : les fils du néant. 
Références

L'équipe

Xavier Mauduit
Production
Anne-Toscane Viudes
Collaboration
Eric Lancien
Réalisation
Odile Joëssel
Collaboration
Marion Dupont
Collaboration
Milena Aellig
Réalisation
Somaya Dabbech
Réalisation
Maïwenn Guiziou
Production déléguée